Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Drone Pulvérisation & co
Aude Sirvain
L'activité Drone Pulvérisation & co a changé la vie de Valérie et Michel Carpentier. Ce dernier ne prend plus de risques pour exercer son métier et traiter les toitures.

L'activité de Drone Pulvérisation & co n'en finit pas de décoller

Julie Menez, le 03.05.2018

Il plaisante en disant passer ses journées "à jouer à la Game Boy". Avec son épouse Valérie, Michel Carpentier a créé l'entreprise Drone Pulvérisation & co à Merlevenez (Morbihan) et pratique un tout nouveau métier : il traite les toitures avec un drone spécialement mis au point pour son activité et fabriqué en France. Avec un planning de rendez-vous plein à craquer, le couple d'entrepreneurs songe à lancer une franchise.

C'est durant une nuit d'insomnie qu'est venue à Michel Carpentier, l'idée qui allait tout changer pour lui. Et si, pour exercer son activité de traitement des toitures et des façades il n'avait plus besoin de monter sur les toits ? Et s'il faisait faire cette tâche par un drone ?

C'était il y a seulement deux ans et aujourd'hui, le planning de la SAS Drone Pulvérisation & co, dont sa femme Valérie est la gérante, est rempli pour un an. Il faut dire que tout est allé vite parce que Michel Carpentier connaissait déjà l'entreprise nantaise Pilgrim Technologie, spécialisée dans l'inspection industrielle et qui a mis au point sa propre gamme de drones.

Les machines de Drones Pulvérisation & co sont made in France

Le Morbihannais leur a donné un cahier des charges très précis pour mettre au point ses futurs assistants télécommandés : "Que les drones soient la main et le cerveau de l'homme, qu'ils ne touchent pas les toitures, qu'ils soient étanches, fabriqués en France et fiables", énumère celui qui, son brevet de pilote en poche, se dit aujourd'hui plus que satisfait.

Car après plusieurs phases de test et prototypes, Michel Carpentier dispose de drones pour pulvériser des traitements mais aussi pour prendre des photos et des vidéos, de façon à connaître précisément l'état des toits sur lesquels il va intervenir. "En plus des habitations et des bâtiments d'entreprises ou publics, l'usage du drone permet d'intervenir sur des éoliennes, des châteaux d'eau, des panneaux solaires, des serres agricoles... Tout ce qu'on peut traiter en hauteur. Ce que je pouvais mettre une journée à faire, le drone le fait en une heure et sans que je prenne de risques", se félicite Michel Carpentier.

L'activité de Drone Pulvérisation & co a décollé après la participation de Valérie et Michel Carpentier au salon Viving de Vannes, en juin 2017. Depuis, les drones et leur pilote sont sollicités dans tout le pays de Lorient et les journées bien remplies s'enchaînent pour le Morbihannais : "On est demandés par des particuliers, des collectivités mais aussi des couvreurs, auxquels la prise de photos et de vidéos des toits fait aussi gagner du temps. Autre avantage, le drone peut travailler par tous les temps.

Drone Pulvérisation & co réfléchit à se franchiser

Face à toutes ces sollicitations, le couple Carpentier envisage de créer une franchise. Déjà trois personnes se sont déclarées intéressées. Michel Carpentier est prêt à partager avec elles toute son expertise. "C'est un tout nouveau métier et c'est pour ça qu'on n'a pas de concurrents ! Il faut avoir des compétences en couverture, en traitements (pour savoir quels produits utiliser), il faut aussi savoir piloter un drone et, enfin, s'y connaître en entrepreneuriat."

Pour son projet de franchise et pour trouver les contacts adéquats, le couple Carpentier est retourné voir la Chambre de commerce et d'industrie du Morbihan, qui l'avait déjà accompagné à la naissance de Drone Pulvérisation & co. Un allié de poids dans cette création d'entreprise, affirme Michel Carpentier.

Il raconte : "On avait cette idée innovante mais on ne savait pas si ça pouvait marcher. Est-ce qu'on était crédibles ? Est-ce qu'on pouvait gagner notre vie ? On a rencontré un conseiller à l'écoute, avec un vrai don de l'entreprise. Il nous a expliqué les procédures et nous a aidés à faire un bilan prévisionnel. Ca a accéléré beaucoup de choses : quand on a vu la banque pour demander un prêt de 160.000 €, on a eu la réponse une semaine après ! L'accompagnement a fait la différence. Il a rassuré la banque, même si on n'est plus tout jeunes", plaisante le Morbihannais.

Un pari gagnant pour le couple d'entrepreneurs, dont les résultats sont bien supérieurs à son bilan prévisionnel. Et Drone Pulvérisation & co n'est pas prête de s'arrêter, en témoigne l'enthousiasme de Michel Carpentier : "Aujourd'hui, j'ai la chance d'exercer une activité utile, sans risque et même ludique. Je me sens prêt à continuer jusqu'à mes 80 ans !"

Contact : Drone Pulvérisation & co, Michel et Valérie Carpentier, à Merlevenez.

Pour aller plus loin

Créer son entreprise, passer de l'idée au projet avec la CCI du Morbihan.

Taille du texte

L'évènement

Les centres de formations linguistiques du Finistère ouvrent leurs portes

Centre formation langues

Le 5 ou le 8 septembre, rendez-vous à Morlaix, Brest ou Quimper pour découvrir les méthodes d'enseignement et les outils pédagogiques des centres d'études des langues de la CCIMBO. Il y en a forcément un près de votre entreprise !