Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Rivacom : 20 ans de communication salée et pur beure

Julie Menez, le 26.09.2017

Depuis 20 ans, qu'elle vogue dans le milieu de la communication, la petite agence brestoise des débuts a bien grandi. Rivacom a développé ses expertises pour s'adapter aux défis de la communication 2.0.

Rivacom
Dominique Leroux

"Notre ADN est salé", résume, en souriant, Régis Rassouli, cofondateur et actuel président directeur général de Rivacom. C'était il y a 20 ans. L'agence de communication se crée dans le sillage et avec Olivier de Kersauzon et aussi Louis-Noël Vivies. Située en plus à Brest, Rivacom a, forcément, une image liée à la mer : "En tout, nous avons accompagné 55 marins, dont certains depuis 17 ans. Et nous suivons une douzaine de bateaux à l'année", rappelle Régis Rassouli. L'année prochaine, Rivacom assurera d'ailleurs la communication de la Route du rhum, pour la quatrième fois.

L'agence a aujourd'hui des clients dans tous les domaines d'activités : l'agroalimentaire, le tourisme, les services. En tout, elle compte 160 clients actifs, des PME régionales et même des entreprises du CAC 40.

Du fax aux emails

Quand il se retourne sur ces 20 années passées à toute vitesse, le PDG est catégorique : si le métier et le nom sont restés les mêmes, tout a changé ! "Au début, on envoyait encore des fax ! On expédiait cinq fax pour couvrir toutes les télés. Aujourd'hui, on envoie 1.500 mails !"

Outre qu'Internet a donné une autre dimension aux échanges, cela a aussi permis à Rivacom d'étendre son périmètre. Et la situation géographique de l'agence, à Brest, ne peut plus être perçue comme un handicap. Régis Rassouli y voit même un sacré avantage : "Cela nous rend plus compétitifs puisque nous avons des frais de structure plus faibles qu'à Paris..."

Cinq secteurs d'activité

L'évolution de Rivacom, qui compte aujourd'hui 40 salariés, est passée par des étapes de croissance externe ou plutôt par "des associations de compétences avec des experts de leur domaine", comme préfère le dire Régis Rassouli, en bon communicant. Il y a eu, en 2014, la reprise d'Ydeos (événementiel) et la création de Présence Médias Sociaux et, en 2016, la reprise de l'agence Communiqués, à Rennes.

Internet a aussi rendu le métier "plus technique, avec plus de statistiques", estime le professionnel. A l'heure où tout le monde court après un bon référencement sur Internet, Régis Rassouli est catégorique : "Le contenu est en plein boum. Il représente déjà 20 % de notre activité. Pour le reste, nous faisons 30 % de relations presse, 15 % de conseils, 20 % de relations publiques et 5 % de formation en médias et réseaux sociaux", détaille le PDG de Rivacom.

Un ancrage territorial fort

Cette dernière activité de formation, menée auprès des entreprises, a débuté cette année. Elle est, pour Rivacom, un moyen de renforcer les liens déjà étroits avec ses 160 clients actifs. "Nous sommes à deux heures de chaque entreprise", précise d'ailleurs le dirigeant. En effet, toujours présente à Brest (une vingtaine de personnes), de par sa croissance Rivacom est aussi à Rennes, Nantes et Paris.

Pour les 20 prochaines années, les ambitions de Rivacom sont claires : continuer à faire bénéficier ses clients d'une expertise polyvalente et renforcer encore sa présence sur le territoire breton.


L'évènement

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

Cette rencontre est l’occasion pour les acheteurs publics et les entreprises du territoire breton de se connaître et d’échanger autour de problématiques communes afin d’améliorer encore les
relations entre acheteurs et fournisseurs.
13H30 : Ouverture
Discours d’ouverture du préfet de la région Bretagne, Emmanuel Berthier, et allocution introductive du directeur des achats de l’État, Michel Grévoul.
14H00 : Table ronde
« Les clauses environnementales, comment et pour quoi faire ? », animée par la directrice de la PFRA de Bretagne, Rachel Pailleux, avec la participation de la cheffe du bureau des achats
responsables à la direction des achats de l’État, Malika Kessous, de Jérôme Lieurey, chef du bureau des achats et marchés publics au secrétariat général pour l’administration du ministère de l’Intérieur
(SGAMI) — zone de défense Ouest, et de Madame Le Corguille, chargée de mission éco-construction à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et de du logement (DREAL) Bretagne.
14H45 : échanges entre acheteurs et entreprises exposantes sur leurs réalisations innovantes en matière de transition écologique. Une répartition en trois pôles : numérique, bâtiment et mobilité durables et un pitch
par chaque entreprise. Rendez-vous le 18 octobre au Roazhon park de Rennes à partir de 13h30. Entrée libre avec inscription préalable obligatoire.