Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

L'étude Industrie Compétences recense 400 postes à pourvoir pour les 18 mois à venir

Julie Menez, le 17.04.2019

Lancé en juin 2018 sur les bassins de Dinan, Dinard, Dol-de-Bretagne, Saint-Malo et Combourg, le dispositif Industrie Compétences révèle ses premiers résultats.

Industrie agroalimentaire
DR

Dix-huit entreprises (dont Compagnie des Pêches, Mlle Desserts, Groupe Cordon, Blanchisserie de la Côte d'Emeraude, Les Celliers Associés, Emeraude Plants et Faurecia) représentant 3.537 salariés ont été sélectionnées pour participer à l'étude Industrie Compétences et constituer un échantillon représentatif des besoins en compétences des entreprises. 

La coordinatrice du projet, Elise Cadiou, a rencontré les responsables des ressources humaines, les responsables de production et les chefs d'entreprises de ces entreprises afin de "comprendre, pointer les problématiques d'aujourd'hui et analyser les projections de recrutement de demain".

Les conclusions de l'étude ont validé les besoins des industriels mais aussi les pistes pour mieux accompagner les futurs salariés et les fidéliser. La majorité des entreprises de l'échantillon ont constaté une inadéquation entre les formations proposées et leurs attentes. "La complexité de la mise en place des formations et les décalages de calendrier avec des besoins définis à court, moyen et long terme renforcent les difficultés."

Formations internes et polyvalence

En conclusion, l'étude menée préconise de favoriser les formations internes et de valoriser les fonctions de tuteurs référents. Par ailleurs, "l'acquisition de compétences pluridisciplinaires ou la notion de polyvalence chez les opérateurs sont des caractéristiques plébiscitées par les entreprises". Ainsi, les postes de manutentionnaires, opérateurs premier niveau, doivent évoluer vers plus de polyvalence pour ne pas devenir obsolète dans le futur.

Sur le bassin de l'étude, 400 besoins de postes d'opérateurs de production polyvalents, de conducteurs de machine ont déjà été identifiés pour les 18 mois à venir. Les premiers contrats d'embauche devront être signés en fin d'année ou début 2020.

La particularité du dispositif Industrie Compétences réside dans la recherche de solutions collectives pour des problématiques individuelles. Une méthodologie qui n'avait jamais été appliquée. "L'enjeu est de créer des passerelles de communication entre les interlocuteurs et partenaires de notre territoire, également d'avoir un niveau d'exigence sur le résultat élevé pour tous. Cette méthode à contre-courant, (partir de l'entreprise pour mettre en place des initiatives) permettra de travailler sur les besoins de notre territoire et les anticiper en évaluant, à court, moyen et long terme, leur évolution technologique", estime Elise Cadiou.

Parmi les acteurs de ce dispositif innovant, on retrouve les industries, les collectivités territoriales (Dinan agglomération, Communauté de Communes Côte d'Émeraude et Saint-Malo Agglomération), les services de l'emploi, la sous-préfecture, les chambres consulaires, le Conseil régional et la Direccte.


L'évènement

Municipales 2020 : la CCI Ille-et-Vilaine lance une enquête sur les attentes des chefs d’entreprise

Municipales 2020 : la CCI Ille-et-Vilaine lance une enquête sur les attentes des chefs d’entreprise

Quelles sont les attentes et besoins des chefs d’entreprise et des commerçants pour le développement de leur activité ? Comment améliorer au quotidien la prise en compte de leurs préoccupations par les instances locales ? Pour participer à l’enquête, c’est ici.