Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

La carte marine augmentée de SMAUG, qualifiée pour la grande finale de l'Ocean Hackathon

Julie Menez, le 28.10.2019

Pour la première fois, l'Ocean Hackathon s'est déroulé dans huit villes en simultané (dont Mexico !). Le temps d'un week-end, mi-octobre, ce sont ainsi 350 participants qui ont planché 48 heures durant sur des projets innovants en lien avec la mer. Le finaliste brestois est SMAUG pour Smart Map AUGmented..

SMAUG Ocean Hackathon
Campus mondial de la mer

Rendre accessible et attractive la carte marine à un large public grâce à la carte augmentée, telle est l'ambition de Jean-Baptise Dodeur, cartographe au Shom (service hydrographique et océanographique de la Marine) et porteur du projet SMAUG, lauréat de l'édition brestoise de l'Ocean Hackathon 2019. 

Ce projet innovant veut augmenter les cartes en les rendant visuelles, tactiles et sonores (et donc accessibles aux mal-voyants), mais aussi interrogeables. C'est-à-dire qu'"un mécanisme de localisation d'un objet sur la carte à l'aide d'une caméra permet d'interroger la carte sur la donnée présente à cet endroit". 

La réalité augmentée est également sollicitée : quand on filme la carte avec son Smartphone, "un navire ou un phare apparait en 3D sur l'écran". 

A Brest, onze équipes, soit 80 personnes, ont participé à l'Ocean Hackathon 2019. L'équipe de SMAUG, qualifiée pour la finale du 12 décembre, sera en compétition avec les finalistes des autres villes participantes à l'Ocean Hackathon 2019 : Champs-sur-Marne, Cherbourg, Dinan, La Rochelle, México, Sète et Toulon.

Le site Internet du Campus mondial de la mer, organisateur de l'Ocean Hackathon.