Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

La Biscuiterie de la Pointe du Raz à la conquête de l'Asie

Julie Menez, le 14.06.2019

Depuis un peu plus d'un an, la biscuiterie finistérienne est très active pour développer le chiffre d'affaires réalisé à l'export. D'ici deux ans, elle veut doubler la part de son chiffre d'affaires réalisée à l'export

Biscuiterie de la pointe du Raz
DR

"Le Japon c'est 100 millions de personne. La Chine 1,3 milliard et le Vietnam, c'est 100 millions de personnes", énumère Jean Collin, directeur général de la Biscuiterie de la Pointe du Raz.

Il poursuit : "Le Japon s'est rapidement développé avec un pouvoir d'achat supérieur à celui de ses voisins. Nous sommes aussi très actifs vers la Chine, un pays qui s'est véritablement transformé en l'espace de dix ou vingt ans."

En Chine, une appétence croissante pour les galettes bretonnes

La biscuiterie finistérienne concentre donc ses efforts sur le marché asiatique. Surtout que les populations de ces pays sont particulièrement friandes des biscuits français. Si d'autres marques sont déjà connues et appréciées là-bas, l'entreprise bretonne pense avoir sa carte à jouer. Et note que "si les Japonais connaissent déjà bien la Bretagne et l'apprécient, la Chine semble lui emboîter le pas avec une appétence croissante pour les biscuits bretons liée à la découverte de la culture du dessert".  La classique galette bretonne y est d'ailleurs de plus en plus plébiscitée.

Des visites d'entreprises asiatiques

Pour mener à bien son projet de conquête de l'Asie, l'entreprise la plus visitée de Bretagne tisse des partenariats. Dans ce but, elle recevra cet été des entreprises chinoise et japonaise.

Dans les deux ans, Jean Collin espère voir doubler la part actuelle de 10% liée à l'export du chiffre d'affaires, grâce à l'arrivée de gros marchés. Et pour séduire de prochains partenaires dans d'autres circuits de distribution, les dirigeants bretons retourneront à Shanghai, à Tokyo, et au SIAL à Paris.
 


L'évènement

Pourquoi, comment et quand intégrer le design dans un projet santé ?

Le 27 septembre à Rennes : Pourquoi, comment et quand intégrer le design dans un projet santé ?

Cet atelier, co-organisé avec ID2Santé, est proposé dans le cadre du projet européen User-Factor, piloté par CCI Innovation Bretagne. Il s'adresse à toutes les PME relevant du secteur de la santé. De 9 h à 12 h 30, le 27 septembre, les participants pourront écouter les témoignages d'Acetiam & Icilaba Création ou encore de Live Out / Leano Design. Des rendez-vous B To B sont également proposés. Lieu : Design Lab Bretagne à l'Eclozer à Rennes. Atelier gratuit sur inscription.

Recommandations