Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Innovation : à Ploudaniel, Tinctura fabrique des extraits d'algues liquides

Julie Menez, le 16.10.2019

Le marché des compléments alimentaires à base d'algues est en plein boum. Eric Barreau et Florentin Donot, cofondateurs de Tinctura, à Ploudaniel, l'ont bien compris. Ils ont mis au point un process d'extraction innovant et se positionnent sur le segment de la nutrition-santé.

Tinctura Spiruline
Tinctura

Après avoir travaillé ensemble durant plusieurs années, leurs profils complémentaires et l'envie de créer leur entreprise ont réuni le scientifique Florentin Donot et Eric Barreau, issu du milieu industriel.

"Nous avions identifié que les marchés des compléments alimentaires à base d'algues étaient en plein essor. Mais le point négatif qui revenait couramment était la difficulté à assimiler les algues brutes. Nous avons alors décidé de développer un process industriel qui permettrait de rendre biodisponibles les bienfaits des algues sous forme liquide", raconte Florentin Donot.

Leur idée de départ ? Rendre accessible la phycocyanine, extraite de la spiruline, algue aux multiples vertus.

Un procédé moins gourmand en algues

Hébérgés dans des locaux de la communauté de communes du pays de Lesneven-Côte des légendes, à Ploudaniel, les deux associés ont mis au point "un procédé innovant et vertueux, qui utilise très peu de consommables et fait donc moins de déchets" mais leur permet néanmoins de produire des quantités importantes d'extraits d'algues, à savoir une capacité de plus 1 m3 par jour. "Notre extraction est dite 'douce' car nous n'utilisons pas de solvants chimiques", précise Florentin Donot.

Pour mener à bien leur activité, ils ont déjà investi pour 50.000 € dans le développement du process et l'achat de machines. Récents lauréats d'un Phar (prêt d'honneur pour l'amorçage régional) de 45.000 €, les Finistériens prévoient de nouveaux investissements en R&D et en équipements. Si, à court terme, ils n'envisagent pas de quitter les 200 m² de locaux qu'ils occupent actuellement, ils envisagent d'avoir leurs "propres locaux avec une maîtrise de l'ensemble de la chaîne, de la matière première au produit conditionné".

L'entreprise s'est également distinguée en recevant les Prix développement durable et prix Gwenneg, dans le cadre du concours Creacc 2019 de l'Ordre des experts-comptables de Bretagne.

Prochainement, des produits extraits des algues bretonnes

Pour le moment, Tinctura se fournit auprès de producteurs français pour réaliser son premier extrait à base de spiruline. Mais "nos futurs extraits de macroalgues seront issus d'algues bretonnes, annonce Florentin Donot. Nous comptons confier la récolte de ces algues à des professionnels reconnus pour leur démarche vertueuse sur cette ressource renouvelable".

La jeune pousse s'adresse aux laboratoires parapharmaceutiques, pour des produits en vrac ou en marque blanche. Elle ambitionne de recruter deux à trois collaborateurs d'ici deux ans et d'atteindre 600.000 € d'ici trois ans.

Le site Internet de Tinctura

 


L'évènement

Les enjeux commerciaux hors et intra UE

Europe commerce

Bretagne Conseil, Rennes School of Business et le réseau Enterprise Europe Network organisent une table ronde sur "Les enjeux commerciaux hors et intra UE, les perspectives de Business au sein de l'UE - le soutien de l'UE aux entreprises bretonnes". Rendez-vous le 14 novembre, à 18h30, à Rennes School of Business. Gratuit, inscription en ligne.