Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

A Douarnenez, La Maison biologique s'engage dans la préservation d'un cours d'eau local

Julie Menez, le 02.08.2018

Comment agir pour l'environnement local au-delà des murs de son épicerie biologique ? Un entrepreneur finistérien a choisi d'être mécène d'une association de pêcheurs et d'aider à la sensibilisation des jeunes générations.

La Maison biologique
La Maison biologique

Romuald Garnier a ouvert La Maison biologie à Douarnenez, en 2016.

"Au delà- du fait de distribuer des produits alimentaires bio, il s'agit aussi de proposer des cours de yoga et de naturopathie ou encore des cours de cueillette et de sophrologie...", détaille ce sociétaire du réseau coopératif Biocoop.

Surtout, l'entreprise finistérienne a récemment décidé de s'engager dans la préservation d'un espace naturel de Douarnenez en nouant un partenariat avec l'Association agréée de pêche et protection des milieux aquatiques (AAPPMA) du Goyen, "dont l'action participe à préserver l'écosystème du cours d'eau du Goyen".

La préservation d'une rivière

Grâce à la subvention annuelle de 2.000 € qu'elle reçoit de La Maison biologique, l'AAPPMA du Goyen a "multiplié par deux son budget. Elle a pu acheter 1 hectare en bordure de rivière", précise Romuald Garnier qui s'occupe aussi de la communication de l'association de pêcheurs. Des produits dérivés à l'effigie de l'assocation sont également en vente à La Maison biologique et l'intégralité de leur vente est reversée à l'AAPPMA.

De leur côté, les pêcheurs bénévoles du Goyen organise des ateliers à destination des jeunes douarnenistes. "L'objectif est d'ouvrir une section pêche ou nature au collège de Pont-Croix et, ainsi, d'agir pour l'environnement à l'échelle de notre territoire." Des produits.

Une Maison biologique en projet à Audierne

Romuald Garnier emploie six personnes à La Maison biologique de Douarnenez. Il prévoit d'en recruter cinq autres pour le second site qu'il compte ouvrir à Audierne pour le printemps 2019. Comme à Douarnenez, La Maison biologique d'Audierne mettra en oeuvre des moyens "pour être bien dans sa tête et dans son corps, dans le respect de l'environnement". A savoir qu'en plus d'un espace de vente de 320 m², sont prévus une salle pour les cours de yoga et un espace à disposition des associations partenaires.


L'évènement

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

Cette rencontre est l’occasion pour les acheteurs publics et les entreprises du territoire breton de se connaître et d’échanger autour de problématiques communes afin d’améliorer encore les
relations entre acheteurs et fournisseurs.
13H30 : Ouverture
Discours d’ouverture du préfet de la région Bretagne, Emmanuel Berthier, et allocution introductive du directeur des achats de l’État, Michel Grévoul.
14H00 : Table ronde
« Les clauses environnementales, comment et pour quoi faire ? », animée par la directrice de la PFRA de Bretagne, Rachel Pailleux, avec la participation de la cheffe du bureau des achats
responsables à la direction des achats de l’État, Malika Kessous, de Jérôme Lieurey, chef du bureau des achats et marchés publics au secrétariat général pour l’administration du ministère de l’Intérieur
(SGAMI) — zone de défense Ouest, et de Madame Le Corguille, chargée de mission éco-construction à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et de du logement (DREAL) Bretagne.
14H45 : échanges entre acheteurs et entreprises exposantes sur leurs réalisations innovantes en matière de transition écologique. Une répartition en trois pôles : numérique, bâtiment et mobilité durables et un pitch
par chaque entreprise. Rendez-vous le 18 octobre au Roazhon park de Rennes à partir de 13h30. Entrée libre avec inscription préalable obligatoire.