Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Cap Océan : "un ensemble tertiaire porteur de l'image valorisante et forte du Campus mondial de la mer"

Julie Menez, le 16.04.2018

En service depuis plusieurs mois, le bâtiment totem du Campus mondial de la mer a été inauguré ce lundi 16 avril. Situé au Technopôle, à Plouzané, ce bâtiment accueille sur 1.725 m² les équipes du Technopôle Brest-Iroise et du Pôle Mer Bretagne Atlantique, qui assurent son animation. L'institut de recherche et développement France Energies Marines s'y est aussi installé.

Cap Océan Plouzané Brest

Une ancienne unité de production de cosmétiques marines a été transformée en surfaces de bureaux pour accueillir Cap Océan, le bâtiment totem du Campus mondial de la mer. Espace pluriel d'animation, de services et de valorisation de projets, ce nouvel outil s'inscrit "dans un intérêt commun de rapprochement entre les acteurs, source de dynamisme scientifique, de développement économique et d'emplois".

Le Campus mondial de la mer : accueil, veille, animation, promotion et partage

Animé par une équipe du Technopôle Brest-Iroise, le Campus mondial de la mer mène différentes actions. Par exemple l'organisation de l'Océan Hackathon (troisième édition en octobre) ou encore le développement d'une plateforme d'usage partagé des infrastructures et plateformes de recherche.

Son offre de services se résume en cinq missions :

  • Observer, anticiper et assurer la veille
  • Animer, créer des synergies et faire émerger des projets
  • Accueillir des événements, des chercheurs, des actifs et des porteurs de projets
  • Partager les savoirs sur les sciences et technologies de la mer
  • Promouvoir et faire rayonner la communauté

Une opération immobilière complexe

L'opération immobilière Cap Océan est inscrite dans le contrat métropolitain de Brest Métropole et dans le Pacte d'innovation de Brest Métropole. Elle a fait l'objet de deux tranches de travaux financées par l’Etat, le Conseil régional de Bretagne, le Conseil départemental du Finistère et Brest métropole.

Coût du projet (prévisionnel)
3,7 M€ environ, dont :

  • 2,2 M€ environ (au titre du contrat métropolitain de Brest Métropole) et 1 M€ (Pacte métropolitain d'innovation de BM).
  • Etat : 502.500 €
  • Région Bretagne (politique sectorielle) : 700.000 €
  • Région Bretagne (partenariat Région-Pays de Brest) : 645.800 €
  • Département du Finistère : 330.000 €
  • Brest Métropole : 1.026.700 €
  • Autofinancement Société d'économie mixte de portage immobilier (Sempi) : 494.761 €

Le cabinet d'architecte brestois Atelier Quéré a assuré la maîtrise d'œuvre de l'opération et la Sempi la maîtrise d'ouvrage de l'opération avec une mission d'assistance à maîtrise d'ouvrage confiée à Brest Métropole Aménagement (BMA).
Les locaux restants sont portés financièrement par la Sempi et ouverts à la location publique ou privée.

"La réalisation de ce projet de restructuration lourde par la Sempi illustre pleinement le rôle spécifique de la société au service du développement économique du territoire de la métropole brestoise, précise un communiqué. La Sempi regroupe sous l'égide de Brest Métropole, actionnaire de référence avec la ville de Brest, les acteurs économiques du territoire, CCIMBO, CDC, Crédit Agricole,  Arkéa, Caisse d’Epargne. Elle est leur outil opérationnel au service de la réalisation, du portage et de la gestion de projets spécifiques par leur complexité de programme et/ou d'implantation, sur les nouveaux secteurs d'aménagement de l'agglomération."

Elle porte sur 20 bâtiments près de 20.000 m² de surface locative. "Cap Océan illustre parfaitement cette mission par la complexité de son montage, mariant financement et occupation publics et privés, et par sa complexité technique, transformant un bâtiment d'activité à vocation de production en un ensemble tertiaire porteur de l'image valorisante et forte du Campus mondial de la mer."   

Les chiffres clés du projet

1.725 m² pour accueillir le Technopôle Brest-Iroise, le Pôle Mer Bretagne Atlantique et France Energies Marines
300 m² de bureaux en programme complémentaire (autofinancement Sempi)
 
 

L'évènement

S3FOOD : lancement du 2e appel à projets pour accompagner la digitalisation des industries agroalimentaires

S3FOOD : lancement du 2e appel à projets pour accompagner la digitalisation des industries agroalimentaires

Pour encourager l’innovation digitale de la filière agroalimentaire bretonne, Bretagne Développement Innovation a participé au lancement d’un appel à projet dans le cadre du projet européen S3FOOD. L’objectif : détecter et accompagner des projets visant à déployer les technologies associées aux capteurs connectés dans les industries agroalimentaires pour améliorer leur performance et leur productivité. ​

Des financements allant jusqu’à 60 000 € peuvent être éligibles aux PME qui déposent un dossier. Le projet d’adresse aux PME du secteur agroalimentaire, aux équipementiers et aux fournisseurs de technologies numériques.
Les entreprises qui souhaitent déposer un projet sont invitées à prendre contact dès à présent avec Bretagne Développement Innovation pour bénéficier de conseil et d’accompagnement dans cet appel à projets. La date limite de dépôt de dossiers est fixée au 10 mars 2021.