Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Arzal (56). Ils inventent le Sanbué et décrochent le Pérou !

Maude Duval, le 05.11.2020

Une belle histoire dans ce drôle de monde : celle de Hugo et Johan Lejeune, frères et entrepreneurs, qui ont inventé un ustensile bien utile baptisé le Sanbué. Petite languette thermoplastique de 15 cm de long sur 1 cm de large environ, Sanbué s'adapte sur le haut du masque pour empêcher la buée de se former sur les lunettes. Une révolution pour tous ceux qui avancent dans le brouillard depuis le port du masque obligatoire !

Hugo et Johan Lejeune, inventeurs du Sanbué
DR

L'un est industriel à la tête d'une entreprise spécialisée dans l'injection plastique, l'autre formateur indépendant expert en prévention et santé au travail. La tête en perpétuelle ébullition et le nez coiffé chacun d'une paire de lunettes, les frangins Hugo et Johan Lejeune ont planché, dès le premier confinement, sur une solution antibuée avec le port du masque. "On a sorti une cinquantaine de prototypes jusqu'à créer Sanbué, une languette en thermoplastique élastomère qui répond aux normes médicales et garantit une parfaite étanchéité entre le masque et les lunettes", explique Hugo, le formateur. Avant de préciser que "les non-porteurs de lunettes peuvent également porter Sanbué, qui évitera aussi que le masque leur glisse sur le nez."

Obligatoirement réutilisable

Doté d'une tige métallique, la languette garde la mémoire de forme et s'accroche à tous les types de masque (tissu, jetable...) "Notre priorité était de créer une solution qui soit réutilisable, pour éviter le gaspillage", souligne le duo, qui a déposé un brevet sur cette invention.

De l'idée à la validation, plusieurs mois se sont écoulés. La fabrication de Sanbué a réellement commencé le mois dernier, et sa commercialisation le 23 octobre. Depuis, les commandes affluent. Essayer, c'est l'adopter ! "Beaucoup de professionnels nous en demandent pour sécuriser les conditions de travail de leurs salariés. Il sera également distribué pour les particuliers, via le site de notre partenaire Exigiène, basé près de Nantes."

Des commandes venues du Pérou et du Canada

Les médias se sont également et largement intéressés à cette solution simple, efficace et surtout confortable. "On a été relayés sur de nombreux sites et plateformes d'information", s'étonne encore Hugo. A tel point que moins d'un mois après le lancement de Sanbué, des sollicitations arrivent déjà de pays voisins et d'Outre-Atlantique. "On a eu des demandes du Canada et du Pérou notamment." Les têtes plongées dans le guidon de la production, Hugo et Johan Lejeune se sont rapprochés des conseillers entreprises BCI pour étudier ces propositions et les modalités à appliquer. "On a reçu des réponses claires et rapides", s'enthousiasment les inventeurs.

Développer l'industrialisation

Pour l'heure, ils ont à faire à peaufiner le flux de production et répondre aux commandes. Les machines sont ajustées dans l'atelier de Plasticoncept, à Arzal. "Nous travaillons ensuite avec les ESAT de Ploërmel, Vannes et Auray pour l'assemblage des pièces. Par mois, nous pourrons sortir près de 150 000 unités", estime Hugo. Si le rythme est maintenu, et le port de masque prolongé, l'entreprise Sanbué peut se projeter et penser à son développement. "Des embauches pourraient être rapidement envisagées", laisse entendre Hugo qui reconnait que cette invention va lui permettre "de sauver ma propre entreprise de formation". La fameuse capacité de résilience des entrepreneurs.

Voir le site Le Sanbué


L'évènement

Industrie en Bretagne : les Rendez-vous de l'apprentissage du 2 au 4 décembre 2020

Industrie en Bretagne : les Rendez-vous de l'apprentissage du 2 au 4 décembre 2020

Afin d'aider les jeunes à s'orienter vers les métiers de l'industrie, toute l’équipe du Pôle Formation de l'UIMM  Bretagne propose, du mercredi 2 au vendredi 4 décembre (9H | 17H), les Rendez-vous de l’apprentissage, sur l’ensemble de ses sites. Inscriptions en ligne ou au 06.75.28.45.46