Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Aéroport Brest Bretagne : un objectif d'1,1 million de passagers en 2018

Julie Menez, le 09.02.2018

Satisfaction des voyageurs, satisfaction des compagnies aériennes et excellente fréquentation en 2017 : tous les signaux sont au vert pour l'aéroport de Brest, premier aéroport de Bretagne en termes de trafic. En 2018, il veut continuer d'affirmer sa position de poids-lourd du développement économique du territoire. Cela va notamment passer par une zone de fret plus adaptée aux besoins des entreprises.
Aéroport Brest Bilan 2017

Les chiffres clés de 2017

  • 1.046.581 passagers très exactement ont transité par l'aéroport Brest Bretagne en 2017, soit une progression de +3,5 %. C'est le deuxième meilleur chiffre de fréquentation de son histoire.
  • Brest est le premier aéroport breton (724.500 passagers à Rennes en 2017).
  • 43 destinations ont été proposées.
  • L'aérogare de Guipavas a fêté ses 10 ans.
  • Répartition des voyageurs : 55 % pour les affaires, 45 % pour le tourisme et "raisons personnelles".
  • L'ouverture d'une nouvelle ligne internationale saisonnière : direction Genève avec Etihad Régional.

Les objectifs 

​Les destinations plébiscitées en 2017

Paris, la locomotive de l'aéroport brestois

  • Avec neuf vols quotidiens sur Paris  (six sur Orly et trois sur Roissy-CDG), la desserte d'AirFrance a transporté plus de 530.000 passagers en 2017.
  • Le trafic est en hausse de 1,8 %, dont 3,7% pour Roissy.
  • "Le temps de trajet d'une heure est idéal pour les rendez-vous d'affaires car il permet de faire l'aller-retour dans la journée, et l'arrivée des vols au terminal 2F de Roissy-CDG facilite l'accès aux correspondances", note Véronique Guével, responsable commercial et marketing de l'aéroport.

Les "vols hybrides" se développent

Il s'agit de vols réguliers empruntés pour partir en vacances. Ces vols secs s'imposent de plus en plus dans les habitudes des voyageurs et remplacent dans les usages les charters affrêtés par les tour opérateurs. "Avant, il y avait des vols charters vers les Canaris. Aujourd'hui, ce sont des destinations régulières", illustre Véronique Guével. Pour Loïc Abjean, directeur de l'aéroport Brest Bretagne, ces "vols hybrides sont un des éléments clés du développement de l'aéroport".

  • La compagnie tunisienne Nouvelair a programmé des vols réguliers au départ de Brest, et non plus des charters, à destination de Djerba. Même chose pour Travel Service (compagnie tchèque) sur la destination de Lanzarote (Canaries)

Le top 3 des liaisons régulières à l'international en 2017

  • Barcelone, Espagne : 17.000 passagers. Ouverte en 2012, la ligne était alors essentiellement une ligne "export". En 2017, on comptait 25 % de passagers espagnols, venus découvrir la Bretagne.
  • Lanzarote, Canaries : 9.577 passagers
  • Héraklion, Grèce : 8.505 passagers

Un travail de fond avec les compagnies aériennes

​Les laisons en France consolidées en 2017 et en 2018

  • 68.000 passagers pour Volotea (Ajaccio, Bastia, Montpellier et Toulouse). La compagnie a même changé sa flotte : en s'équipant d'A319, elle a augmenté depuis juin 2017 les capacités d'embarquement sur toutes ces lignes. Après avoir annualisé Toulouse l'hiver dernier, la compagnie fait de même cette année avec Montpellier (un vol aller-retour les lundis et vendredis). Ils sont 55 % de passagers du Sud de la France à avoir embarqué sur cette ligne pour découvrir le Finistère. Enfin, elle propose à présent des vols pour Figari (Porto-Vecchio), en Corse.
  • Une fréquence supplémentaire vers Toulon, durant l'été 2017, par TUIfly.
  • Depuis le 6 novembre, la compagnie Chalair dessert quotidiennement Caen (pas de vol aller le vendredi). Chalair propose aussi quatre vols par semaine vers Bordeaux.
  • Ryanair a transporté 105.000 passagers sur la ligne Brest-Marseille. La compagnie a donc décidé d'augmenter la fréquence, la ligne sera proposée tous les jours de la semaine, à partir du 25 mars. Du 24 juillet au 28 août, Hop ! proposera aussi cette destination (deux vols par semaine).
  • Toujours à partir du 25 mars, Hop ! va proposer des vols quotidiens (toute la semaine, sauf le samedi), direction Lille.

Les nouveautés des vols vacances

  • En 2017 : Marrakech (Maroc) et Djerba (Tunisie) avec TUI France ; le Cap-Vert, Minorque et deux circuits Autriche-Malte et Faro-Porto, Prague et Budapest.
  • En 2018, parmi les nouveautés : 
    • Prolongation des vols réguliers sur Agadir (Maroc) et Tenerife (Canaries), jusqu'à fin octobre, avec TUI Fly.
    • Le retour des Antilles en vols direct, avec plusieurs tour opérateurs. Au programme, trois vols vers Fort-de-France (Martinique). Deux sont passés, le dernier décollera le 1er mars. L'avion décolle de Paris et fait escale à Brest pour embarquer les Bretons. "Les deux premiers vols étaient remplis à 70 % de Bretons et à 30 % de Parisiens, preuve que les Bretons ont adhéré à cette offre", apprécie Véronique Guével. Elle espère que de tels vols seront reproposés.
    • Découvrir toutes les destinations sur le site de l'aéroport Brest Bretagne.

Les projets d'investissement

Développer le fret pour les entreprises qui exportent

Comme évoqué au moment des 10 ans de l'aérogare, 15 M€ d'investissements sont prévus sur cinq ans. Outre l'amélioration des parkings avions déjà annoncés (les travaux seront menés sans impacter l'exploitation), Loïc Abjean est revenu sur la zone de fret de l'aéroport de Brest. "Nous allons améliorer l'espace de stockage, a-t-il annoncé. Nous sommes dans notre rôle de développement économique, en proposant une capacité de fret adaptée aux besoins que les entreprises concernés par l'export nous expriment."

Si les entreprises demandeuses sont essentiellement dans le domaine agricole, le directeur de l'aéroport Brest Bretagne note aussi la forte concentration d'entreprises "high tech" dans la zone de Prat Pip. "Une zone très accessible, avec la voie express vers le sud-Finistère ou l'est breton et surtout l'ouverture sur la France et l'Europe, permise par l'aéroport."

De nouveaux commerces et zones de travail

L'offre de restauration dans les deux zones de l'aéroport (zone publique et zone avant embarquement) va évoluer pour s'adapter aux besoins des voyageurs. Autre nouveauté : une nouvelle zone de travail dans la zone d'embarquement, en raison des demandes de la clientèle affaire, notamment, qui souhaite un espace dédié pour brancher des ordinateurs et travailler en attendant les vols.

 
L'aéroport Brest Bretagne est géré par la société Aéroports de Bretagne Ouest (ABO), dans laquelle la CCIMBO est majoritaire.
 

 


Taille du texte

L'évènement

Cybersécurité : inscrivez-vous pour un diagnostic de votre entreprise

Cybersécurité CCIMBO

Le 29 mars à Quimper, faites le point sur les menaces actuelles et rencontrez en rendez-vous individuel l'un des prestataires informatiques de la charte cybersécurité.

Recommandations