Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Aude Sirvain
Erwan Le Cloirec, ici avec Charlotte Launay, étudiante en marketing et communication, a cofondé l'agence immobilière hybride Sublimons, à Vannes;

Sublimons : l'agence immobilière hybride veut conquérir la Bretagne

Julie Menez, le 29.09.2017

Fondée à Vannes, l'agence Sublimons fait du marketing immobilier pour les particuliers. C'est-à-dire qu'elle met à leur portée des outils technologiques pour vendre mieux et plus vite leurs biens. Un concept qui s'est épanoui dans la pépinière de la CCI de Vannes et qui n'en finit pas de se développer.

En un mot, ils ont résumé tout leur concept : "Sublimons". Erwan Le Cloirec et Frédéric Poulizac étaient deux agents immobiliers "traditionnels" du Morbihan quand ils se sont retrouvés autour d'un même constat. "Dans l'immobilier, rien n'est fait pour défendre le prix des biens." Féru de photographie, qu'il a pratiqué de manière professionnelle, Erwan Le Cloirec est désolé : "Les professionnels mettent autant de moyen pour vendre la maison de leur client qu'un particulier pour vendre une poussette sur Le Bon Coin."

Alors, les deux professionnels décident de s'unir pour proposer autre chose. Une agence où les belles photos auraient toutes leur place et où la technologie aiderait le vendeur et l'aquéreur potentiel, qui n'aurait plus à se déplacer pour se faire une idée claire d'un bien. Tout va alors très vite. Les deux entrepreneurs rencontrent la CCI de Vannes qui, en raison de l'aspect innovant de leur projet, leur propose d'intégrer la pépinière qui est tout juste en train d'être créée, début 2014. L'aubaine.

La pépinière permet d'aller plus vite

"Les échanges avec les autres start-up nous ont fait avancer plus vite, puisqu'on peut rencontrer des problématiques communes. Et quand on décroche nos téléphones, pour faire de la prospection, ça rassure les gens qu'on soit hébergés par la CCI", analyse Erwan Le Cloirec. L'autre avantage est un loyer avantageux qui a permis à la petite entreprise de poser les bases de son projet et d'affiner son concept.

Pour démarrer, les deux associés investissent chacun 1.000 €. Surtout, ils passent un temps colossal à se former dans différents domaines techniques : par exemple, Frédéric Poulizac s'est mis à niveau en photographie et tous deux ont acquis des compétences en développement web. Cela leur a permis de concevoir eux-mêmes la plateforme web qu'ils imaginaient. En seulement cinq ou six mois, la première version de Sublimons est en ligne. Et le duo participe la même année aux Trophées de l'innovation 56 dans la foulée : une belle vitrine.

Un service pour les particuliers

"Aujourd'hui, nous nous adressons essentiellement aux particuliers qui veulent vendre un bien immobilier. Nous leur proposons un kit à 1.290 €. C'est-à-dire que nous allons chez eux pour prendre des photos de qualités professionnelles, sur lesquelles le bien est mis en valeur. Elles figurent dans l'annonce mais aussi sur les plaquettes que nous imprimons et où sont repris tous les détails de la maison (superficie, plan, chauffage, etc.). Un document de qualité professionnelle que les propriétaires remettent aux visiteurs à qui ils font visiter les lieux. Et bien sûr, nous partageons l'annonce sur une trentaine de plateformes spécialisées avec un lien renvoyant sur notre site", détaille Erwan Le Cloirec. 

Géolocalisation et visites virtuelles

Là, le potentiel acquéreur découvre la géolocalisation du bien qui l'intéresse. "L'emplacement, c'est le plus important pour un acheteur", assure l'agent immobilier.

Autre argument de vente que Sublimons met à la portée des particuliers : une visite virtuelle de la maison. Depuis chez lui et en quelques clics, l'internaute se déplace dans le bien qui a retenu son attention. "Un achat immobilier, c'est l'achat le plus important d'une vie. La visite virtuelle est donc très pratique pour faire contre-visiter par des proches !"

La mise en vente d'un bien par l'équipe de Sublimons se fait en 48 à 72 heures seulement. "Avant de travailler comme agent immobilier, mon associé était militaire. Grâce à la rigueur qu'il en a gardé, on a pu mettre au point des process qui nous permettent d'être ultra-efficaces", apprécie Erwan Le Cloirec. L'entrepreneur précise : "Depuis la création, 300 biens mis en avant par Sublimons ont été vendus, au bout de trois visites en moyenne. Et ces biens allaient de 30.000 à 1.250.000 €."

Depuis peu, des visites assurées par Sublimons

Ce qui fait la différence, c'est aussi que les particuliers bénéficient d'une formation personnalisée et accélérée d'une heure et demie : comment faire visiter la maison, par où commencer, par où finir, dans quelle pièce mener la négociation et comment réagir à une proposition en-dessous du prix...

Depuis peu, une autre offre de service est mise en place. Les professionnels de Sublimons assurent certaines des visites quand les propriétaires sont trop âgés ou alors n'habitent pas dans le secteur. "C'est en ça que nous sommes une agence hybride", sourit Erwan Le Cloirec.

Quand on lui demande s'il est inquiet de voir d'autres professionnels commencer à utiliser des méthodes équivalentes, comme la visite virtuelle, l'agent immobilier est catégorique : "Tant mieux ! Ca nous motive à être encore plus innovants ! Notre ambition est de rester en tête."

Encore plus loin dans la visite virtuelle

Parmi les nouveaux services mis à disposition des clients, des visites avec un casque de réalité virtuelle, pensé pour ceux qui n'arrivent pas à se projeter dans un bien par exemple à rénover. "Lors de cette autre forme de visite virtuelle, plus immersive, nous mettons dans le casque des projections d'aménagement. A moyen terme, le potentiel acquéreur pourra changer la couleur des murs ou le revêtement des sols pour aller encore plus loin dans la projection."

L'agence immobilière hébergée à la pépinière de Vannes emploie à présent une dizaine de personnes. Déjà bien implanté dans le Morbihan, le concept Sublimons a aussi séduit des particuliers de Rennes et alentour. Erwan Le Cloirec s'est même déplacé à Nevers pour prendre des photos et mettre un bien en ligne. L'entreprise veut à présent se faire connaître dans le Finistère et dans le bassin nantais. Pour se faire, elle s'appuye sur ses sept commerciaux, répartis sur toute la zone de travail.

 

Taille du texte

L'évènement

360 Possibles à Brest : Inscrivez-vous dès maintenant aux rendez-vous B2B organisés les 15 & 16 novembre 2017

360 Possibles à Brest  :  Inscrivez-vous dès maintenant aux rendez-vous B2B organisés les 15 & 16 novembre 2017

A 360 Possibles, l'Open de l’Innovation est une occasion unique d'accélerer le développement de vos projets et de développer votre réseau !