Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Prolann est une PME de pièces mécaniques de précision en plein essor dirigée depuis Lannion par Robert Glémot
V.Maignant
Prolann est une PME de pièces mécaniques de précision en plein essor dirigée depuis Lannion par Robert Glémot

Lannion : bien ancré dans son territoire, Prolann accélère à l’international

Véronique Maignant, le 13.04.2017

Prolann est une entreprise de pièces mécaniques de précision en plein essor. Installée à Rospez dans les Côtes d’Armor, elle investit et se développe à l'international via sa filiale Seismo Wave. L’engagement de son patron, Robert Glémot, au sein du Cluster Eden Bretagne participe à ce développement.  

« En 2017, notre chiffre d’affaires atteindra 4,5 millions d’euros soit 20 % de mieux qu’en 2016. Cette croissance exceptionnelle émane pour l’essentiel de notre filiale Seismo Wave créée il y a 3 ans et entièrement tournée vers l’export, indique Robert Glémot, par ailleurs élu à la CCI des Côtes d’Armor, en charge de l’antenne de Lannion. Fondée en 1973, reprise en 2003, Prolann a su se diversifier et conçoit aujourd’hui des sismographes et capteurs infrasons.  « Nous fabriquons des capteurs sismiques depuis plus de 20 ans et assemblons des microbaromètres depuis 10 ans. En 2014, nous avons signé un accord de licence exclusif avec le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) et créé dans la foulée Seismo Wave en charge de commercialiser à l’échelle mondiale nos produits. » 

Un marché mondial

La géophysique représente désormais 50 % de son activité. Son marché se situe dans le domaine de la défense, notamment la surveillance des essais nucléaires, et dans le domaine civil, la surveillance des événements naturels sévères (volcans, tremblements de terre, tsunami, orages, tornades...). « En France, le marché reste très limité car notre pays est déjà fort bien équipé et nous ne sommes pas sur des produits récurrents. Le potentiel est clairement à l’international où nous sommes en contact avec une trentaine de Pays. L’Autriche, du fait de la présence de l’Onu, la Chine, les Etats-Unis ou Singapour comptent parmi nos principaux clients. » Sur la quarantaine de salariés que compte le Groupe Prolann, six travaillent pour Seismo Wave dont deux commerciaux entièrement dédiés à l’export. « Partir à la conquête de l‘international est une démarche volontaire qui nécessite l’engagement de tous au  sein de l’entreprise. Il est indispensable de maitriser la langue, d’avoir un haut niveau de produit et un service après-vente irréprochable». Au vu des accords passés en 2016, Séisme Wave réalisera cette année, 1 million d’euros de chiffre d’affaires, exclusivement à l’export.

 Renforcement dans la géophysique

« Aujourd'hui, nos produits ont une bonne image commerciale donc on en profite. Nous sommes leader mondial dans les capteurs infrasons, notre bureau d’étude est reconnu. Mon objectif, à l’horizon 2020, est d’installer Prolann comme un acteur industriel crédible de la géophysique à l’échelle mondiale.» Pour réussir son pari Robert Glémot a investi, en 2016, 800 000 euros dans l’agrandissement de ses locaux de production. Cette année, 600 000 euros serviront à l’acquisition de nouveaux centres d’usinage. L’industriel veut porter la robotisation de l’atelier, actuellement de 30 %, à 65 % d’ici 2020. A cette échéance le chiffre d’affaires devrait atteindre 5 à 6 millions d’euros.

Engagement dans le développement économique du territoire

Alors qu’il entame son deuxième mandat au sein de la CCI des Côtes d’Armor, Robert Glémot affirme avec conviction : « les chefs d’entreprises seront toujours les mieux placés pour décider de ce qui est bon pour l’entreprise, donc pour l’emploi donc bon pour le territoire. Je suis assez effaré par la méconnaissance, de certains politiques en économie. Aussi, en tant qu’élu entrepreneur de la CCI, j’estime devoir porter la voix des entreprises et être à la pointe du combat pour le développement du territoire, toujours connecté au terrain comme jamais les politiques ne pourront l’être. »

Présidence régionale du Cluster Eden

Fondé en 2008 en région Rhône-Alpes, le cluster Eden regroupe 130 PME des secteurs défense, sécurité et sûreté. Depuis 2011, fonctionnant en fédération nationale, il accueille quatre associations régionales, dont la Bretagne. Son siège est basé à la CCI des Côtes d’Armor1 et une vingtaine d’entreprises bretonnes sont aujourd’hui membres du réseau, représentant une grande diversité de métiers : cybersécurité, mécanique de précision, construction navale, équipements laser ou encore cabines blindées. « L’une de nos missions principales, explique Robert Glémot, Président régional, consiste à emmener les PME à l’international, particulièrement sur les grands salons comme récemment Eurosatory à Paris. Les adhérents d’Eden peuvent en outre bénéficier de ses relations privilégiées avec la Direction générale de l’armement (DGA) : des rencontres sont régulièrement organisées avec l’administration militaire. Le cluster entretient par ailleurs des liens étroits avec les autres grands clusters afin, par exemple, de répondre conjointement à des appels d’offres ou faciliter la mise en relation des entreprises au travers de « réunions business ». Sur les 20 PME bretonnes adhérentes à Eden, la moitié est concernée par la cyber défense. Avec des clients comme Dassault ou Airbus, Prolann fabrique pour sa part des pièces pour le Mirage 2000, l’hélicoptère Tigre ou encore des simulateurs de tir.

1 - Eden Bretagne a son siège à la CCI des Côtes d’Armor -Son délégué général est Gawen Delume

    Contact : Gawen.delume@cotesdarmors.cci.fr

Taille du texte

L'évènement

Les mercredi 6 et jeudi 7 septembre, à Quimper, auront lieu les Blue Deiz. Cette académie de la Blue Economy en Cornouaille se tiendra à la CCIMBO, à l’Ecole de Management Bretagne Atlantique (EMBA) et aux Halles de Quimper. Au programme, des conférences, des workshop et des tables rondes, en présence de Gunter Pauli (Fondation Zeri).