Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Magsi commercialise ses accessoires de manutention à l'export
GPO
Magsi commercialise ses accessoires de manutention à l'export

Finistère : Magsi structure sa stratégie export

Christelle Hall, le 30.01.2017

Les accessoires de manutention conçus par Magsi (Sizun) sont commercialisés à l’étranger depuis plusieurs années. Le service export s’est tourné vers Bretagne Commerce International - CCI Morlaix pour un double diagnostic.

« Magsi a été créée en 1996 pour concevoir des accessoires adaptables à l’ensemble des marques de chargeurs et engins de manutention » explique Emilie Héliès, directrice export chez Magsi. « Spécialisée au départ sur le secteur agricole, Magsi s’est diversifiée vers les espaces verts, le BTP, et, depuis 2005, vers l’étranger. Nous avons commencé par les pays francophones limitrophes, la Suisse, la Belgique, dont les besoins en matériel étaient similaires à ceux du marché français. »

Créé autour d’une seule personne, le service export de Magsi s’est depuis étoffé. Émilie Héliès s’occupe des grands comptes importateurs et encadre deux commerciaux chargés du suivi des clients et de la prospection sur des zones définies, et d’une assistance des ventes à temps partiel. Le service ayant été restructuré avec embauche de ces nouvelles personnes et la stratégie export redéfinie, Émilie Héliès a souhaité un an après faire un bilan. 

Élaboration d’une stratégie export

Dominique Floch, conseillère Bretagne Commerce International à la CCI Morlaix, est donc venue expertiser un service export déjà bien organisé et expérimenté. «  Nous avons bénéficié de son regard extérieur et d’une méthode prédéfinie où sont abordés tous les domaines liés à l’export : organisation, veille – et pas seulement commerciale -, marketing, communication, logistique… Le compte-rendu en a été fait un peu plus tard en présence du dirigeant de Magsi ».

Bilan ? « Nous en avons retiré des pistes d’actions, notamment pour améliorer notre communication digitale, développer notre veille et mieux adapter nos supports de communication aux pays ciblés, redéfinis eux aussi. »

Sécurisation des procédures

Émilie Héliès a également fait appel à Annie Mugnier, autre conseillère Bretagne Commerce International, pour vérifier les procédures administratives employées par le service export. L’entretien s’est cette fois passé avec l’ensemble du service, pour passer en revue les techniques du commerce international et parfois réécrire les mentions légales portées sur les documents réglementaires. Le conseil ne s’arrête pas là. « Ces deux conseillères connaissent bien notre entreprise, nos problématiques, et continuent à me faire parvenir des informations ciblées » apprécie Émilie Héliès.  « Elles constituent un appui intéressant. D’un pays à l’autre, les formalités changent. Nous sommes en développement, nous ne maîtrisons pas tout, et je me tourne vers elles dès que j’ai des questions ! »  

Toute entreprise souhaitant évaluer son potentiel export, en connaître les pratiques administratives ou élargir son réseau de contacts à l'international est invitée à faire de même !

Taille du texte

L'évènement

Les mercredi 6 et jeudi 7 septembre, à Quimper, auront lieu les Blue Deiz. Cette académie de la Blue Economy en Cornouaille se tiendra à la CCIMBO, à l’Ecole de Management Bretagne Atlantique (EMBA) et aux Halles de Quimper. Au programme, des conférences, des workshop et des tables rondes, en présence de Gunter Pauli (Fondation Zeri).