Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


CLS Brest se lance dans l'activité des drones
Chall
CLS Brest se lance dans l'activité des drones

Après les satellites, CLS Brest se lance dans les drones

Christelle Hall, le 03.04.2017

Interpréter les images satellitaires acquises depuis l’espace, telle est la mission à vocation internationale de CLS Brest. En pleine croissance, elle lance une activité drones.

L’entreprise CLS Brest est notamment chargée de la surveillance de la Méditerranée et, plus précisément, de repérer les bateaux de migrants en temps réel afin d’aller leur porter secours le plus vite possible. C’est un aspect de ses missions pour le compte de l’Action de l’État français en mer. « Les images nous arrivent sous deux à trois minutes. Nous repérons aussi tout ce qui va concerner la pollution en mer, nécessitant une intervention rapide pour lancer une action juridique », explique Vincent Kerbaol, directeur du site brestois fondé en 2008*. « De même, nous réceptionnons des informations concernant les zones de pêche territoriale afin de détecter tout bateau suspect. » 

Diversification des marchés

L’entreprise s’ouvre davantage au secteur privé en mettant désormais son savoir-faire à disposition. Ainsi, dernièrement, CLS a fait l’objet des feux de la rampe. Elle a fourni des données sur la position des icebergs et glaces aux équipes des coureurs des mers du Vendée Globe.
Une belle reconnaissance de la plus-value apportée par la trentaine d’analystes installés qui imaginent des solutions pour les clients. « Ces marchés privés sont en croissance, développe Vincent Kerbaol. Les mesures vent/vagues sont également particulièrement utiles dans le domaine offhore oil and gas. CLS a fait l’acquisition d’une société aux Etats-Unis pour se rapprocher du marché de l’énergie. Demain, cela pourra être les énergies marines renouvelables. »

Réorganisation interne et drones

Pour gagner en efficacité et offrir une meilleure visibilité de ses services, CLS a entièrement refondu son fonctionnement interne. « Nous avons substitué une organisation très « techno push », issue de nos origines, à une autre tournée vers nos marchés et nos clients, qui connaissent de mieux en mieux l’imagerie satellitaire. Ces différents secteurs combinent maintenant plusieurs technologies. »

A ce niveau technologique aussi, les outils évoluent. CLS a investi 2M€ en 2016 pour moderniser Vigisat, l’antenne positionnée au technopôle de Brest (à Plouzané). Celle-ci datant de 2009 (coût : 4M€), il fallait « l’adapter aux satellites de nouvelle génération. »
Pour le compte de l’European Maritim Security Agency (EMSA, à Lisbonne), CLS Brest s’est associée à un droniste pour compléter la surveillance des pollutions en mer. « Il y a un gain de réactivité. Et en combinant satellites et drones aux technologies embarquées, nous avons là une importante marge de progression. »

Progression qui se constate chaque année puisque, depuis sa création en 2008, CLS embauche et connaît une croissance comprise entre 8 à 10 %.

* CLS (Collecte localisation satellites) est une filiale du Cnes, de l’Ifremer et de la société d’investissement Ardian (depuis 2013) lancée en 1986. 115 M€ de chiffre d’affaires en 2016, 650 salariés dont 300 en France et 30 à Brest.

Taille du texte

L'évènement

360 Possibles à Brest : Inscrivez-vous dès maintenant aux rendez-vous B2B organisés les 15 & 16 novembre 2017

360 Possibles à Brest  :  Inscrivez-vous dès maintenant aux rendez-vous B2B organisés les 15 & 16 novembre 2017

A 360 Possibles, l'Open de l’Innovation est une occasion unique d'accélerer le développement de vos projets et de développer votre réseau !