Accueil > Portraits > La SIL (56), en avance (...)

 


La SIL (56), en avance sur l’environnement

Publication : 15-07-2014

Installée à Lorient depuis 1978, la Société Industrielle Lorientaise (SIL) développe des solutions technologiques adaptées au traitement et à la valorisation des déchets solides et gazeux. Le bureau d’études morbihannais étend son savoir-faire au-delà des frontières pour s’imposer comme précurseur et un des leaders en la matière.

Discrète, à l’image de ses bureaux installés dans un bâtiment sobre et quelque peu suranné à proximité du port de pêche, l’entreprise SIL n’en est pas moins reconnue pour la précocité et l’efficacité des solutions technologiques qu’elle propose aux services de l’industrie, de l’environnement et depuis peu de l’énergie. Depuis près de 40 ans et bien avant les autres, cette société morbihannaise, à l’origine SAF et nouvellement intégrée au groupe danois Haarslev, évolue dans la filière des déchets jusqu’à s’imposer comme un des leaders et précurseurs.
Les économies d’énergie restent au cœur de ses préoccupations. Traitement des déchets issus des entreprises agroalimentaires (abattoirs et usines d’équarrissage) par cuisson, traitement des boues et des lisiers (stations d’épuration) par séchage… A chaque fois la SIL propose d’intégrer une solution de récupération d’énergie, favorisant l’autonomie du circuit et donc, une économie significative. « Nos unités gèrent le traitement des vapeurs et des gaz odorants, en supprimant les rejets liquides dans le milieu naturel. Notre savoir-faire s’étend de la conception de ces imposantes machines en bureau d’études, ici à Lorient, jusqu’à leur installation, mise en route et maintenance, in situ », explique Patrick Rivalan, directeur général. L’entreprise morbihannaise rayonne sur l’Hexagone et tend sa toile à l’international.
A l’affût des technologies les plus avancées, SIL s’est récemment associé à un groupe uruguayen pour développer et installer des chaudières à chambre cyclonique. La maîtrise de ce procédé ouvre un nouveau champ : la valorisation thermique de la biomasse en énergie renouvelable. Patrick Rivalan devrait participer à ce titre à la conférence organisée le 6 juin par la CCI du Morbihan sur le thème de la Transition énergétique.

Contact : Pour en savoir plus, www.sil-sa.fr
(Légende photo : Rotor de sécheur, pièce maîtresse dans les unités clés en main conçues et installées par la SIL)

Article paru dans le numéro 3 de Bretagne économique
3ème trimestre 2014 - Edition CCI Morbihan





Autres Portraits

Wipsea (35) prend soin du vivant

La jeune société rennaise développe un logiciel qui permet l’analyse d’images prises à partir de drones ou de caméras de surveillance. Un outil précieux, au service des espèces animales (...)

En savoir plus

Le Houerff, serrurerie industrielle et charpente metallique, un avenir à (...)

Depuis qu’elle a succédé à son père il y a 17 ans, Arlette Le Houerff a consolidé la structuration et la notoriété de l’entreprise Jean Le Houerff. Elle mise aujourd’hui sur ses bases solides, son (...)

En savoir plus

Savéol. Médaille vermeil pour la fraise

Arrivée à Marseille en 1714 après deux années de périple maritime chaotique, la fraise blanche du Chili allait entrer dans l’histoire de Plougastel-Daoulas*.

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits