Accueil > Portraits > Krampouz (29) a le vent (...)

 


Krampouz (29) a le vent en poupe

Publication : 24-04-2014

Spécialiste de la fabrication de crêpières, Krampouz est aujourd’hui une référence mondiale du matériel de cuisson «  prêt à brancher  ». Créée il y a 65 ans, l’entreprise est dirigée par Serge Kergoat qui a racheté ce fleuron de l’industrie quimpéroise en 2006. Il a su apporter ses propres ingrédients pour dynamiser une recette économique à succès. Résultat : un CA de 12,3 M€ (+11%) dont 33 % réalisé à l’international, et un objectif de CA de 20 M€ d’ici 5 ans.

Comment est née la société Krampouz ?

Serge Kergoat : En Bretagne dans les années 40, on faisait encore les crêpes sur des plaques en fonte posées sur les braises. En 1945, la sœur du créateur a emménagé dans une maison neuve sans cheminée. Comment faire ? Jean-Marie Bosser a eu alors l’idée géniale d’adapter le billig (crêpière) sur un réchaud à gaz.

Devant le succès de cette invention, la société Krampouz a été créée en 1949. Ses produits ont vite trouvé leur place, en particulier chez les professionnels, avec des versions électriques dès 1971. Dans les années 80-90, sous la conduite de Michel, le fils du fondateur, la société s’est considérablement développée, en se positionnant également sur le marché familial et à l’international.

La crêpière est un produit qui s’exporte ?

S.K. : Oui, car on trouve des crêpes dans les gastronomies du monde entier. En Russie par exemple, l’un de nos grands marchés, on mangeait des blinis avant que les bretons ne mangent des galettes. D’une manière générale, la consommation de crêpes profite de la croissance mondiale de la restauration rapide, pour laquelle elle est parfaitement adaptée. Aujourd’hui, nous réalisons plus d’un tiers de notre chiffre d’affaires à l’export, mais pas seulement avec des crêpières.

Vous avez étoffé votre gamme ?

S.K. : Quand j’ai repris l’entreprise en 2006, j’ai accéléré la diversification de notre offre. Avec les gaufriers, les planchas, les contacts grils, nous nous positionnons aujourd’hui comme un fabricant de matériels de cuisson prêt à brancher premium, dédiés au snacking et à l’outdoor.


Quels sont vos atouts sur ce marché mondial, très concurrentiel ?

S.K. : C’est justement ce côté premium. Nous maîtrisons tout, de la création à la production, et nos 65 ans d’existence nous confèrent un savoir-faire technique inégalé. Aujourd’hui, nos produits sont réputés partout dans le monde pour leur robustesse et leur fiabilité. Un matériel Krampouz permet, en effet, une qualité de cuisson uniforme et un ajustement précis de la chaleur. Le professionnalisme de nos équipes implique un travail permanent d’innovation de notre bureau d’études. L’innovation étant une des clés de l’avenir, nous venons de lancer un projet de recherche avec l’université de Bretagne Sud.

Article CM-CIC




Autres Portraits

Eco Compteur à Lannion : une avance technologique et géographique

En à peine plus de 10 ans, Eco-Compteur, à Lannion, s’est affirmée comme le leader mondial d’un marché qu’elle a créé : les systèmes de comptage des piétons et cyclistes pour les circulations (...)

En savoir plus

Studio Gaël Manes (29), un trait de caractère

Il n’a que 27 ans mais bouscule déjà sérieusement les codes du design. Gaël Manes fait vibrer des valeurs éco-responsables à l’aide d’une fibre atemporelle, le bois, et lance son (...)

En savoir plus

Le centre-ville, c’est possible (22)

Au printemps 2015, le réseau Biocoop la Gambille inaugurait son magasin en centre-ville avec conviction.

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits