Accueil > Portraits > Finistère : G2H29, une société

 


Finistère : G2H29, une société en pleine expansion

Publication : 16-04-2014

Passée de 3 à 12 salariés en l’espace de deux ans, G2H29, société de traitement de surfaces connait une très forte croissance avec un CA supérieur au prévisionnel.

Située à Briec, près de Quimper, G2H29 est une société de traitement de surfaces créée en février 2012 par Gwenaëlle Brenner. L’entreprise est spécialisée dans le sablage, la métallisation et le thermolaquage de pièces en acier à 90 %, et en aluminium et inox pour les 10 % restants.
G2H29 travaille uniquement en B2B, principalement avec les entreprises du bâtiment. L’entreprise se tourne néanmoins de plus en plus vers l’industrie. Le marché du thermolaquage étant local, G2H29 est surtout présente dans le Finistère sud et commence à rayonner dans le Morbihan. Elle ambitionne malgré tout en 2014 de s’étendre à deux autres départements : les Côtes d’Armor et la Loire-Atlantique.

De 3 salariés à ses débuts, l’entreprise en compte désormais 12. Le CA 2013, supérieur de 15 % au prévisionnel a doublé par rapport à celui de 2012. Pour se démarquer de ses concurrents, elle a décidé d’investir dans un four de 8 mètres, quand la plupart de ses confrères se contentent de 6 mètres. Fin 2013, l’entreprise a investi dans des cabines de sablage afin d’obtenir une meilleure qualité de finition. Pour une meilleure reconnaissance de sa qualité, l’entreprise va viser le label Qualisteelcoat.

Avant d’ouvrir son entreprise, Gwenaëlle Brenner a commencé par un travailler dans l’import-export de pièces détachées à Concarneau puis en tant que responsable qualité et d’exploitation chez RCMH. C’est son expertise dans le domaine du thermolaquage qui a su convaincre les banques du bienfondé de son entreprise.




Autres Portraits

Entretien avec Alain Le Roch, fondateur et PDG d’AES Chemunex

Installés sur le campus de Ker Lann, à Bruz, les laboratoires AES Chemunex effectuent des analyses microbiologiques. Depuis sa naissance en 1980, son fondateur, Alain Le Roch, a toujours misé sur (...)

En savoir plus

La Laiterie Nouvelle de l’Arguenon (LNA) accroit sa valeur ajoutée

En 1988, LNA réalisait un CA de 89 millions d’euros et avait pour ambition de s’attaquer à des citadelles comme Boursin ou Saint-Moret. Trois ans après, en 1991, elle passait aux mains de Coopagri (...)

En savoir plus

Asserva (22) a toujours un temps d’avance

« Pour une PME, innover est le moyen le plus sûr d’assurer son avenir, explique Dominique Cantin, directeur général d’Asserva à Lamballe. Mais il faut repartir à chaque fois d’une feuille banche pour (...)

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits