Accueil > Portraits > Eco Compteur (22) : il (...)

 


Eco Compteur (22) : il compte et analyse le monde

Publication : 08-07-2014

Dix ans après sa création, Eco Compteur s’affiche comme le leader mondial du comptage des cyclistes et des piétons en environnement urbain et naturel. Il est aujourd’hui présent dans 45 pays.

En 2004, Christophe Milon crée Eco Compteur à Lannion, sur un marché qui n’existe pas encore : celui du comptage des randonneurs dans les espaces naturels. « J’ai dû apprendre à maîtriser un aspect déterminant de mon métier, passer d’une idée à un vrai produit fiable et capable de s’exporter. » le secteur est porteur car l’entreprise enregistre des taux de croissance de 20 % à 50 % par an. Très vite, le dirigeant développe une gamme de produits en France, puis à l’international et élargit sa gamme au vélo et au milieu urbain. « Le déploiement à l’international a été une des clés majeures de notre développement », constate-t-il. « Aujourd’hui, l’export représente 70 % de notre chiffre d’affaires évalué à 5,2 millions d’euros pour 2013. » L’entreprise a reçu en 2014, l’Oscars des Côtes d’Armor du développement à l’international.

Pour l’heure, Eco Compteur produit 2 000 compteurs par an dans son atelier de Lannion. « Ce qui me terrorise, ce serait de faire la même chose que les autres. La course à l’innovation et à l’international me rassure. » Des innovations qui lui ont permis d’accrocher des marchés aussi prestigieux que le château de Versailles, le musée du Louvre ou les pistes cyclables de New York. « Un des Everest à l’international est le Japon et nous commençons à y avoir des débouchés. J’espère que dans cinq ans il sera dans notre trio de tête. En attendant, notre croissance ne doit pas mettre en péril l’esprit d’entreprise qui fait la force de notre PME. C’est ma préoccupation de chaque jour. »

Contact : 02 96 48 48 81- www.eco-compteur.com

Article paru dans le numéro 3 de Bretagne économique
3ème trimestre 2014 - Edition CCI Côtes d’Armor




Autres Portraits

Diversifier en Corre et encore

Société familiale spécialisée en gros œuvre, l’entreprise Raoul Corre, du nom du fondateur, voyait son avenir s’obscurcir en 2003 quand Gilbert Coum prit le pari de la reprendre et de l’emmener vers la (...)

En savoir plus

Tanguy fait confiance à la verdure

Comme l’ensemble du monde du bâtiment, le groupe Tanguy matériaux, basé à Lannilis (Finistère), connaît une activité 2009 en retrait. Mais pour Roland Tanguy, son PDG, l’après crise débute cet (...)

En savoir plus

Bretagne Laser (56) à la conquête de nouveaux marchés

Après la Roumanie en 2005, Bretagne Laser a ouvert une filiale au Maroc fin 2013 et acheté Labbe Rotiel, entreprise ayant vocation à s’exporter.

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits