Accueil > Portraits > Atria Le Gall (Plérin-22) (...)

 


Atria Le Gall (Plérin-22) se lance dans la conception de maisons tout acier

Publication : 01-10-2013

Spécialiste des grandes tours (usines avec silos), Atria Le Gall se lance dans la conception de maisons tout acier. A fin 2013, son CA atteindra 3 millions d’euros

Atria Le Gall, entreprise spécialisée dans les constructions métalliques, est née en 2009, suite à la reprise de la société Henri Le Gall. “L’entreprise n’avait plus rien, pas un euro de commande. Je suis reparti avec 5 collaborateurs de l’ancienne équipe, précise Lionel Le Gall, repreneur et actuel dirigeant de la SARL qui emploie aujourd’hui 16 personnes. Petit à petit, nous avons retissé une toile. Nous nous sommes diversifiés : du particulier, de la surface commerciale, de l’industriel, de l’agroalimentaire, des céréaliers. Nous avons énormément élargi notre offre et travaillé sur de nouveaux produits, comme l’alucobond.” L’entreprise a également investi 800 000 euros en 4 ans dans les 3 000 m2 de bâtiments dont 2 500 m2 d’ateliers qu’elle comprend. Elle répartit aujourd’hui l’essentiel de son activité entre la couverture-bardage (30%), la charpente métallique (entre 30 et 40%), la serrurerie (30%). “Nous avons une spécialité et un savoir-faire reconnus dans les tours. Ce sont surtout des tours de manutention, des usines où il y a des silos très hauts. Là, nous finissons un bâtiment à plus de 40 mètres de haut dans l’Est de la France représentant près de 500 tonnes d’acier.”

Un lotissement de 6 maisons tout acier à Plérin

La SARL travaille aujourd’hui dans toute la moitié nord du pays, la Bretagne représentant 20%de son CA. Lionel Le Gall annonce ainsi un chiffre d’affaires de 2,8 millions d’euros pour 2012, et dispose déjà au terme du premier semestre 2013 de 2 millions d’euros de CA. A l’heure où nous bouclons, 2 gros contrats sont en attente : un premier chantier de 700 000 euros et un second de 200 000 euros. L’entreprise travaille en outre sur un important projet pour la fin de l’année : des maisons tout acier (charpente, couverture, bardage, planchers). “L’idée, c’est de faire des maisons supérieures aux maisons BBC, compatibles aux maisons passives. Nous allons ainsi réaliser un lotissement de 6 maisons à Plérin. Le chantier va démarrer au cours du second semestre. Il y aura 2 T3 (80 m2) et 4 T4 (110-120 m2). Une des maisons sera prévue en maison témoin.” En cas de succès, Mr Gall n’écarte pas l’idée d’en développer la production.




Autres Portraits

Agroalimentaire : Océaniques Restauration (29) affiche 10% de croissance (...)

Océaniques Restauration, située à Carhaix (29), fête cette année ses 20 ans. L’occasion de revenir sur cette entreprise au service des professionnels de la (...)

En savoir plus

La Brasserie du Bout du Monde (29) : une brasserie qui pétille

La Brasserie du Bout du Monde, près du pont de Térénez, a lancé une gamme de bières artisanales qui progresse à vitesse grand V. Une Brasserie qui pétille

En savoir plus

L’e-pack Hygiène trouve sa place dans les cuisines

Solution tactile pour les restaurateurs, l’e-pack Hygiène a été lancé mi-2013 par l’entreprise CHR Numérique, à Brest. Répondant aux nécessités de traçabilité de la profession, cet outil pourrait générer (...)

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits