Accueil > Portraits > Armor Air Services (AAS), (...)

 


Armor Air Services (AAS), spécialiste des solutions visant à résoudre les problèmes d’humidité et de condensation dans l’industrie et le bâtiment. De l’air sain dans un milieu sain

Publication : 26-07-2012
Bruno Galland et Franck Belan
Bruno Galland et Franck Belan

Frank Belan et Bruno Galland ont fait le choix, à 35 ans, de tenter l’avenir de l’entreprise. Après avoir démissionné, ils ont créé en mai 2006 à Liffré (35), AAS. La PME est spécialisée dans le contrôle de l’hygrométrie et du traitement des zones polluées, une niche sur laquelle ils « s’éclatent ».

 « Nous sommes arrivés par la petite porte à la centrale de Flamanville et aujourd’hui nous conservons sous air sec des équipements métalliques composant le circuit de refroidissement du réacteur de l’EPR3. Avec nos 60 machines installées, nous garantissons un taux d’hygrométrie inférieur à 30%, détaille Bruno Galland, ingénieur en génie climatique. Pour décrocher ce marché sensible, ils ont répondu à un appel d’offres européen lancé par Alsthom et EDF. Les contraintes du cahier des charges étaient telles qu’aucun autre concurrent ne s’y est risqué. Pas peu fiers de cette prouesse technique, mais conscients de l’échéance de 2016 et la mise en place d’un nouveau réacteur, ils s’activent depuis 2 ans à diversifier leur portefeuille clients. Avec un parc matériel d’un million d’euros acquis à ce jour (déshydrateurs, ventilateurs et autres matériels de chauffage), ils interviennent déjà pour de nombreux secteurs : agro-alimentaire (Panavi, Bridor …), bâtiment pour assécher les chapes (Legendre, CRLC, Cobi…), entrepôts frigorifiques (Le Calvez, STG, Pomona…) etc. « Nous faisons fabriquer nos propres machines, c’est essentiel. Notre constructeur espagnol nous les livre avec une exclusivité France et sur place, nous leur apportons les modifications nécessaires. Ces matériels et process sont proposés à la vente ou à la location avec une prestation de services personnalisée. Le coût moyen d’une solution se situe aux alentours de 15 000 euros : un prix 30% moins cher que nos concurrents qui s’explique par la légèreté de notre structure. »

Forte croissance

Avec une maîtrise technologique aujourd’hui reconnue, la croissance d’AAS est de fait remarquable. L’EBE a atteint 158 000 euros en 2011 pour un CA de 1,9 million d’euros en hausse de 100 %. D’ores et déjà, les deux dirigeants confirment un CA de 2,5 millions d’euros en 2012. « Nous sommes dans les clous pour atteindre cet objectif, précise Franck Belan, ingénieur en électro technique. Tout est allé très vite et nous sommes un peu victimes de notre succès. En 2010 nous étions encore deux, aujourd’hui nous sommes huit dont un chargé d’affaire pour le « Bâtiment » et un conducteur de travaux. Nous intervenons sur toute la France, souvent en urgence, pour résoudre par exemple des problèmes de condensation dans les IAA. Avec une de nos solutions, il nous est même arrivé d’empêcher la fermeture d’un site de production. » AAS compte aujourd’hui quelques 250 clients.

Déménagement programmé

En créant leur entreprise, Bruno Galland et Franck Bellan souhaitaient aussi préserver leur vie de famille. Contrat semble-t-il rempli avec en plus la satisfaction de ne dépendre de personne. « Notre réussite, nous la devons à notre savoir-faire que certains, aujourd’hui, aimeraient bien s’approprier. Nous réinvestissons tous nos bénéfices dans la société de manière à avoir une bonne trésorerie, indispensable, en cas de coups durs. Chaque année nous investissons 250 000 euros dans le renouvellement et la rénovation de notre parc matériel. » Autres axes de développement, qui pour certains sont déjà entamés : la vente et la location de systèmes régulant l’hygrométrie dans les piscines ou la filtration de l’air pollué sur les chantiers. Pour accompagner ce développement, Armor Air Services déménagera début 2013 à Cesson-Sévigné près de Rennes dans des locaux quatre fois plus grands, en tout 750 m². L’investissement de 350 000 euros est entièrement financé par leur banque sans aucune caution. Preuve s’il en était besoin que la confiance est bien installée.

 

Véronique Maignant

Bretagne Economique n°216 Juin Juillet 2012




Autres Portraits

IEL TABLE SUR LES ENERGIES LOCALES

Vents porteurs et soleil au zénith Développer des projets dont elle reste maître d’ouvrage dans l’éolien ; prestataire de services clés en main, de l’étude à la réalisation d’installations solaires (...)

En savoir plus

Les Ouessantines transforment les algues

Installées à Pencran depuis un an, les Ouessantines (ex-Aquacole d’Ouessant) ont fait grandement évolué leur savoir-faire en plus de 20 ans.

En savoir plus

Les Emballages Samson défendent les emballages légers en bois

Activité méconnue de la filière bois, les emballages légers luttent pour obtenir la place qu’ils méritent sur le marché. Troisième génération de l’entreprise familiale créée en 1943 dans les Côtes d’Armor, (...)

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits