Accueil > Archives > Hôtellerie bretonne : le (...)

 


Hôtellerie bretonne : le regard vers les étoiles

Hôtel de la Vinotière au Conquet (29)
JPEG - 48.6 ko
La piscine couverte du camping le Moulin de Cadillac
JPEG - 29 ko
Hôtel de la Vinotière au Conquet (29)

En quinze ans, l’offre hôtelière française a perdu près de 16 points et le Comité pour la Modernisation de l’Hôtellerie Française estime que le mouvement devrait encore s’accélérer. Pourtant on observe une montée globale en qualité, dans tous les secteurs des hébergements touristiques. En Bretagne en particulier, les professionnels s’adaptent : aux normes, aux exigences de la clientèle, aux nouveaux modes de commercialisation et de classement.

Campings : vive la télévision, le micro-ondes et le Wi-Fi

Premier exemple de la montée en gamme de l’offre hôtelière : les campings, ou plutôt, ce qu’il est plus judicieux de nommer l’hôtellerie de plein air.

Camping 3 étoiles de 180 emplacements, le Moulin de Cadillac à Noyal-Muzillac (56) attire une clientèle familiale pour des séjours de 12 nuitées en moyenne : “Le camping est d’abord un choix pour les enfants, explique Patrick Guenego, le propriétaire. L’an dernier, nous avons construit un espace aquatique ludique de 1 000 m², avec piscine couverte, pataugeoire, toboggan, espaces de jeux . Nous avons investi sur une espérance : celle de faire évoluer fortement notre chiffre d’affaires. L’attractivité d’un camping est très fragile. Elle dépend de la météo mais aussi de l’évolution du pouvoir d’achat car nous touchons en priorité des familles à revenus limités. J’adapte ma grille tarifaire selon la période de réservation. Je fais beaucoup de travaux par moi-même, c’est ce qui nous sauve.”

Au camping du Goulet à Brest, « chaque année, nous rajoutons des prestations, explique Madame Rouzic, propriétaire. Il faut se mettre à la place des gens : c’est rassurant de savoir que ces services existent, même si on ne les utilise pas. Et au moins, ça occupe les enfants !”
En reprenant en 2006 cet établissement de 155 emplacements, Monsieur et Madame Rouzic ont commencé par installer un espace aquatique, un snack, un bar, un coin ludique pour les enfants : “Nous avons aussi mis de la souplesse dans les réservations (deux nuits minimum). Avoir les labels « Qualité Tourisme » et « Camping Qualité » valide notre démarche qualité. Plutôt que de baisser les prix, nous rajoutons des services. Par exemple hors saison, on offre une nuit pour six payantes, en saison, le petit déjeuner à l’arrivée... Comme la clientèle d’affaires progresse, nous proposons la location de salles pour des séminaires. Pour tenir le cap, nous avons moins de personnel mais du personnel qualifié toute l’année.”

Clotilde Chéron
N° 208 juin juillet août 2011




le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits