Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


L’IAA, sponsor des clubs de foot bretons

Bretagne économique, le 04.12.2013

Breizh Cola, La Trinitaine, le Groupe Sill... De nombreuses entreprises agroalimentaires bretonnes ont noué des partenariats à l'échelle nationale.

Pour citer les entreprises agroalimentaires partenaires officiels des clubs de football professionnels bretons, il vaut mieux prendre sa respiration : Breizhaffiche sur les maillots de Brest, Rennes, Guingamp et Vannes, le logo de La Trinitaine est accolé au maillot tango de Lorient, les Brestois arborent les emblèmes de La Potagère et Malo, les Guingampais ceux de Celtigel et Celtarmor. Entre les marques de agroalimentaire breton et les clubs de foot de la région, le courant passe. Les velléités à occuper le moindre centimètre carré de tissu et les espaces publicitaires autour des stades laissent même interrogateur. Flanquer son logo sur les tuniques de onze jeunes hommes qui époumonentune politique de communication astucieuse ?



Les liens entre les grosses écuries du ballon rond breton et agroalimentaire prennent leurs sources pour partie dans des histoires personnelles. Celle de Noël Le Graët est célèbre. Il dirige le groupe éponyme et ses marques Celtigel, Celtarmor et Mère LalieEn avant Guingampil a présidé de 1972 à 2011. Dans le Morbihan, Stéphane Kerdodé, patron de la brasserie Lancelot, qui fabrique le soda Breizhprésident du Vannes Olympique Club. Les relations entre le groupe Le Saint et le Stade brestoistémoigne Gérardéchauffement du Stade brestoisemployés. 25 ans plus tard, le logoa pas quitté les joggingsaffirme Gérard Le Saint. Voilà pour les choix du coeuront bien compris. Ils démarchent les entreprises avec un discours rodé. Les services commerciaux des clubs leur proposent différents niveaux de partenariatestadapter selon les négociations : logo sur le maillot et sur les panneaux autour du stade. Une entreprise peut même donner son nom à une tribune. A Lorient comme à Brestentrée pour afficher sa marque sur le maillot atteint 200 000 eurosindustrie agroalimentairesestime Pascal Robert, directeur commercial du Stade brestoisconfirme Nathalie Biros, responsable marketing du groupe La Trinitaine, partenaire du FC Lorient. Les biscuits dela société morbihannaisearc Atlantique (de Honfleur à Arcachon).



Ça fait partie du jeu, juge Nathalie BirosOn noue des partenariatsindique Fabrice Devillers, directeur commercial du FC Lorientils ne dérapent dans la case faits divers des journaux. Le Stade rennais a également mis en place une charte de bonne conduite à destination de ses joueurs. Initialement, la démarche était destinée à calmer les supporteurssportifs des stars du ballon rond. Elle rassurera également certains entrepreneurs de agroalimentaire.



François Neliaz





Bretagne Économique N°220 Avril 2013

Taille du texte