Accueil > Dossiers > Ticket to pitch : les PME (...)

 




Ticket to pitch : les PME bretonnes en quête de startups

Emmanuelle Legault, dirigeante de Cadiou Industrie et Perrine Dagorn, sa graphiste webdesigner.

Les entreprises des secteurs dits traditionnels - du commerce, de l’industrie et des services - sont sur la vague de la transformation numérique. A présent, elles recherchent les startups qui répondront à leurs objectifs. L’événement Ticket to Pitch, porté par la French Tech Brest+, a joué les entremetteurs.

Ce 7 octobre à Roscoff, à bord du fleuron de la Brittany Ferries le Pont Aven, 11 grands groupes ont rencontré une cinquantaine de startups de l’ouest venues présenter des solutions à leurs projets.

Budgets et équipes sur le pont

C’est la cas de l’hôte, la Brittany Ferries, qui a lancé le programme « Smart » dans le but de s’adapter aux usages numérique des clients. « Nous savons ce que nous voulons proposer, explique Christophe Mathieu, président du directoire, et voulons le mettre en œuvre avec des entreprises locales. » Parmi ses attentes se distinguent l’expérience client pendant la traversée, les informations touristiques à diffuser en temps réel et l’internet des objets, dont le pilotage des navires. « Avec Ticket to pitch, nous avons pu pré-sélectionner les startups. Ce n’était pas facile ! » La compagnie a reçu pas moins de 25 demandes de rendez-vous argumentés. Sept ont été retenues pour présenter leur idée en 15 minutes de face-à-face. Pour les startups, ce peut être synonyme de contrat car un groupe tel que la Brittany Ferries investit « un budget conséquent » sur le projet Smart. « Nous avons recruté un chief digital officer, travaillons avec une agence londonienne et y mettons des ressources importantes en interne comme en externe. Nous voulons faire monter en compétence nos collaborateurs. » Cet été, les voyageurs embarqués pouvaient tester l’impression 3D, la réalité augmentée ou encore créer son jeu vidéo, avec du personnel formé.

L’industrie veut surprendre

Autre entreprise en pleine digitalisation, Cadiou Industrie à Locronan. Au salon Artibat les 19, 20 et 21 octobre à Rennes, sa nouvelle recrue Pepper accueillera les visiteurs. Embauché par la dirigeante Emmanuel Legault, ce robot d’accueil est destiné à « attirer l’attention et donner un ton décalé » dans les salons. 15 000€ y ont été investis. « Pour que les clients viennent voir les innovations de nos produits, il faut d’abord les surprendre. C’est pourquoi nous sommes ici, par esprit d’ouverture. » La dirigeante a ainsi rencontré Mathias Heberts de Citizen Data (Brest), très demandé avec 5 rendez-vous, « pour fluidifier les circuits de transmission des informations » ; Léna Roudaut de Movie Up (Brest) pour la conception rapide de vidéos d’entreprises ; Kornog Computing (Morlaix) pour la gestion des données ou en encore Kristal. Lancée par Sébastien Famel à Lannion, Kristal propose une solution qui fait baisser sensiblement le coût de production des applis. Hop Training, Cozigou et Even production se sont montrés intéressés. Tout juste auréolé du prix Jeune entrepreneur, les associés de Penn Ar Box (Brest) voulaient convaincre le groupe Boulanger à propos d’expérience clients. Copeeks (Lannion) venait présenter un outil de monitoring intelligent pour les agriculteurs (photos, sons et vidéos en temps réel). « Les chefs d’entreprises sont venus accompagnés du commercial, voire du responsable informatique, souligne Frédéric Nicolas, l’un des coordinateurs de la French Tech Brest+. Cela démontre une maturité de la démarche de digitalisation de notre économie. Nous voulons pérenniser cette journée d’affaires en faisant aussi venir des startups spécialisées dans des domaines pointus pour répondre aux besoins des PME bretonnes. » A suivre donc…

Les 11 groupes présents : Brittany Ferries, Cadiou Industrie, Remorques Rolland, Océania hôtels, Verlingue assurances, Imprimerie Cloître, Even production, Cozigou, Hop Training, Le Télégramme, Boulanger.



Autres Enquêtes

L’e-recrutement, une vitrine pour se valoriser

Selon un état des lieux publié par le Monster Index de l’emploi en France, le volume des offres d’emploi sur Internet a grimpé en juin de 8%. L’Ouest s’est inscrit dans la mouvance nationale avec un (...)

En savoir plus

Financement participatif ou crowdfunding : un outil efficace pour lever des (...)

Les sites de financement participatif, ou crowdfunding, fleurissent sur Internet. Très répandu aux Etats-Unis, cet outil émerge doucement en Bretagne et en France. Les exemples de succès sont rares, (...)

En savoir plus

Informatique et PME : le choix de l’externalisation se généralise

Plus les années passent, plus l’informatique se perfectionne, se complique et devient pour les entreprises un vrai casse-tête. Pour que les TIC (technologies de l’information et de la communication) (...)

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits