Accueil > Dossiers > Quelques astuces pour un (...)

 




Quelques astuces pour un bon positionnement sur Internet

Des mots-clés à la création de pages spéciales.
Il y a peu, la recherche d’une entreprise passait par les pages jaunes. Aujourd’hui la majorité des connexions sur les sites Internet se fait après rédaction de la requête dans la fenêtre du moteur de recherche. L’internaute n’a d’yeux que pour la première page des réponses. Là s’exhibent fièrement les entreprises bien référencées. Quelles sont les astuces pour s’assurer un bon positionnement sur Internet ?

Des mots-clés à la création de pages spéciales.

Il y a peu, la recherche d’une entreprise passait par les pages jaunes. Aujourd’hui la majorité des connexions sur les sites Internet se fait après rédaction de la requête dans la fenêtre du moteur de recherche. L’internaute n’a d’yeux que pour la première page des réponses. Là s’exhibent fièrement les entreprises bien référencées. Quelles sont les astuces pour s’assurer un bon positionnement sur Internet ?

Dans une interview accordée au magazine du commerce international, Sébastien Badault, directeur de la stratégie commerciale de Google France, signalait que le marché de la publicité sur Internet était estimé en 2010 à près d’un milliard d’euros, en France. Il ajoutait cependant que peu d’entreprises exploitaient les solutions de publicité et de référencement en ligne à leur pleine capacité. « Les chefs d’entreprise bretons ne sont pas moins bien placés que les autres, constate Fabrice Guillou, gérant de l’agence pour la communication numérique Deltadia, située à Rennes. Ils ne sentent pas encore le potentiel d’un site Internet bien référencé. » De son côté, Sébastien Le Corfec, directeur d’Evernet à Brest, fait remarquer : « En Bretagne, c’est le tourisme qui est le plus sensible au référencement sur Internet. » Sur l’hexagone, les secteurs les plus impliqués dans le référencement sont les produits high-tech, le voyage (plus de 30 % sont réservés en ligne), la distribution, la finance, les assurances et le crédit. Fin 2010, le cabinet parisien McKinsey & Company a mené une enquête pour savoir ce qu’apporte Internet à l’économie française. La synthèse de l’étude a de quoi faire réfléchir les chefs d’entreprise : celles qui ont le plus investi dans les technologies du web ont un rythme de croissance deux fois plus rapide, exportent deux fois plus et créent des emplois.

Tous les professionnels du référencement s’accordent à dire que le contenu est le principe de base d’un bon référencement naturel. Le référencement payant étant basé sur l’achat de mots-clés pertinents. « Je déconseille ce type de référencement, explique Fabrice Guillou, car il est onéreux, et les internautes accordent beaucoup plus leur confiance aux liens naturels qu’aux liens commerciaux qui apparaissent sur les côtés et en haut. Ils les prennent pour de la publicité. » Pour qu’un site fasse de l’audience, il faut captiver l’internaute par des informations pertinentes, uniques. Avec un contenu intéressant, on génère de la prescription et une meilleure indexation. « Il faut assurer un contenu web en rédigeant des articles de façon professionnelle, conseille Pascal Jean Niard, dirigeant de Breizh Masters, une agence web située à Baye dans le Finistère. Cela permet d’apporter de l’information aux visiteurs pour que le référencement du site web monte en puissance rapidement dans les résultats des moteurs de recherches. Sans rédaction de contenu, le référencement du site va végéter. » Les mots-clés ont aussi leur importance, car ce sont eux qui mettent l’internaute sur la piste du bon site. « Pour vendre mes coffrets cadeaux de surf, précise le dirigeant de MOOREA SARL Ocean Box, Christophe Hamonic, j’aurais pu me contenter des mots « coffrets cadeaux », cela aurait entrainé une augmentation de la fréquentation du site, mais pas une concrétisation des clics. Il fallait que je m’attache aux mots-clés : « coffrets-cadeaux surf ». Les visiteurs sont mieux ciblés et se convertissent en clients ! » Le contenu se doit enfin d’être convivial et simple d’utilisation.

Se faire référencer dans les annuaires se révèle gagnant. Soit on sélectionne les annuaires pertinents par rapport à l’activité de l’entreprise et à leur PageRank (indice de confiance attribué à un site par Google), et l’on est certain de récupérer une audience vraiment intéressée. Soit on se fait référencer par le plus grand nombre d’annuaires possible, et on obtiendra un nombre important de liens retours et de visites, qui ne seront pas forcément de qualité. Il y a plusieurs techniques pour obtenir des liens de qualité, et la création de contenu viral original arrive en tête des bons résultats. Tenir un blog arrive en deuxième position. « Le potentiel des réseaux sociaux est très important pour tous ceux qui ont une expertise, affirme Lionel Myszka, fondateur de WebPatron et consultant en nouveaux médias et usages du web, à Rennes. Je cite souvent comme exemple Olivier Arnault. Il est consultant en organisation du management, créateur d’Anthelia, un cabinet de conseil et formation, et il a créé son blog en 2005. Sans avoir fait de publicité, et avec de gros cabinets comme concurrents, il se retrouve en première position. Avoir des contenus riches, partagés, attire l’attention de Google qui a des algorithmes de plus en plus puissants pour les repérer. » Sébastien Le Corfec signale d’ailleurs : « Il y a quelques mois aux Etats-Unis, les moteurs de recherche ont été dépassés par des réseaux sociaux comme Facebook et Twitter… »

Anny Letestu
N° 208 juin juillet août 2011



Autres Enquêtes

« Le logo joue le rôle de la signature »

Le logo constitue souvent le premier point de rencontre entre une marque et un consommateur et joue à ce titre un rôle crucial dans la notoriété et la stratégie de séduction de toute entreprise. Sa (...)

En savoir plus

L’IAA, sponsor des clubs de foot bretons

Breizh Cola, La Trinitaine, le Groupe Sill... De nombreuses entreprises agroalimentaires bretonnes ont noué des partenariats à l’échelle nationale.

En savoir plus

Tendances dans l’architecture d’entreprise, si les cubes avaient des (...)

Si l’architecture industrielle et tertiaire a gavé nos yeux de cubes gris métallisé et de bureaux impersonnels, il semblerait qu’elle soit actuellement en pleine mutation. L’enveloppe reste simple, (...)

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits