Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Virage stratégique pour Laita : 100 emplois directs créés et 80 millions d’euros d’investissement exceptionnel

Bretagne économique, le 20.05.2014

L’entreprise coopérative Laïta, une des 10 premières coopératives laitières en Europe, créée il y a 5 ans du regroupement des activités laitières des coopératives Even, Terrena et Triskalia annonce ce jour qu’elle réalise un plan de développement de 80 millions d’euros supplémentaires sur 2 ans dans les ingrédients laitiers secs. Cet investisement vient en supplément de des 40 millions d’euros d'investissements annuels récurrents. Laîta réalise ce plan de développement excetionnel en puisant dans ses résultats et faisant un emprunt de 30 millions d’euros . Une augmentation de capital de 20 millions d’euros est également prévue qui maintiendra Even comme actionnaire majoritaire. À la clé : 100 emplois directs créés. Cet investissement s’inscrit dans le cadre de l’ouverture du marché alimentaire européen et la fin des quotas laitiers prévus à l’horizon 2015.

Cet investissement exceptionnel concerne de nouveaux équipements industriels sur les sites Laïta répartis sur le territoire du Grand Ouest (départements 29, 22 et 44). À l’horizon 2017, ces équipements permettront :

la fabrication annuelle de 30 000 tonnes supplémentaires de poudres infantiles en boîtes et de
poudres de lait premium,

la fabrication de 7 500 tonnes de lactosérum déminéralisé,

le « cracking »* de 230 000 litres de lait supplémentaires par jour.
* procédé membranaire de filtration du lait
Globalement, grâce à ses derniers investissements, Laïta va gagner environ 15 % de capacité supplémentaire de traitement du lait. Cet investissement majeur en termes de volumes, mais aussi de valeur est destiné à gagner des marchés très exigeants sur les aspects de qualité et de sécurité des aliments en France, en Europe, et à l’international.
Le développement des ingrédients laitiers secs constitue un axe stratégique, source de performance pour Laïta et atout complémentaire pour faire face à la volatilité des marchés. L’ensemble des fractions laitières du lait écrémé et du lactosérum issus de la fabrication des métiers de base de Laïta (le beurre et le fromage) seront ainsi mieux valorisés.
Ce plan s’inscrit au cœur de la vocation de l’entreprise coopérative : offrir des débouchés pérennes à la production des 3 750 exploitations qui lui livrent leur lait et contribuer au développement du territoire dans la durée.