Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Une galerie d’art dans une PME bretonne ?

Bretagne économique, le 21.10.2010

C’est le pari, en forme de proposition ouverte au public, de Net Plus qui inaugurait le 21 octobre dernier son nouveau siège en même temps qu’il dévoilait sa galerie d’art ! Créée en juin 1990, Net Plus est aujourd'hui une société indépendante d'envergure régionale dont le siège social est basé à Cesson-Sévigné (35). Sous la conduite de ses deux dirigeants-associés, Bruno Coeurdray et Pierre Moussion, Net Plus regroupe aujourd'hui 1 000 collaborateurs dans 10 agences réparties dans le Grand Ouest : Saint-Brieuc, Nantes, Le Mans, Brest, Lorient, Vannes, Quimper, Morlaix, Saint-Malo et dernièrement Concarneau-Quimper. (lire la suite)

1 000 m² contre 600 m² auparavant : c’est à Phénome Architectures, cabinet basé à Rennes-35, que Pierre Moussion et Bruno Coeurdray ont confié l’habillage de ce bâtiment qui abritait auparavant une autre entreprise.
En déménageant dans ces murs situés Forum de la Rocade, avec plus d’espace pour répondre à leurs besoins, les dirigeants de Net Plus (1 200 entreprises clientes. CA consolidé attendu en 2011 : 13,5 ME) ont aussi fait le pari de « donner à un bâtiment à l’origine banal, une vraie personnalité originale et marquante. » D’où le choix de trois essences de bois au profit d’un bardage graphique qui anime le bâtiment en faisant danser sa façade, située en surplomb de la Rocade Sud. « Nous sommes nous-mêmes une entreprise singulière et nous voulions affirmer cette singularité. D’où le bois - plus que la peinture - parce que c’est un matériau vivant qui s’inscrit bien dans notre engagement Développement Durable. Issues de ressources raisonnées, les essences choisies vont évoluer dans le temps et empêcher le bâtiment de « se figer ».

Le « plus » de Net Plus
_ Une galerie au cœur du bâtiment ! « Un désir et une réalisation optimale pour nous, explique Pierre Moussion. Au sens premier du terme puisque cette galerie est un lieu de passage et de distribution qui donne sur l’atelier, la salle de cours et les bureaux ». Un lieu d’exposition de 200 m² qui dessinent un « U : de quoi offrir une dimension suffisante pour justifier une politique d’expositions au sein d’une entreprise.'
_ De quoi s’entendre dire qu’il s’agit de la « danseuse du Président » ? Pierre Moussion ne se laisse pas démonter : « c’est vrai, j’aime l’art contemporain et j’ai envie de faire partager le plaisir qu’on éprouve à côtoyer des œuvres de qualité.
_ Pour autant cette galerie n’est ni une tocade, ni une lubie (rires). C’est une décision collective de l’équipe de direction inscrite dans le management de l’entreprise. Quel est ici notre projet ?
Les professionnels que nous sommes, et quel que soit notre statut dans l’entreprise, se doivent d’être à l’écoute et avant tout à l’écoute du désir de nos clients. Et admettre que nos clients puissent avoir une vision et des envies différentes des nôtres n’est pas si facile.
_ Toutes les formes artistiques, et singulièrement les arts plastiques, nous proposent de nous ouvrir à des interprétations originales, particulières et souvent inattendues de la réalité. Accueillir ces propositions est un pas important vers l’ouverture aux autres. Ce projet de galerie s’inscrit donc dans une vraie nécessité, comme une évidence. «

Taille du texte

L'évènement

Open de l'industrie Bretagne 2017 : réservez votre jeudi 19 octobre

Les industriels bretons ont rendez-vous à Saint-Brieuc, pour cet évènement régional d’envergure dédié à l’industrie manufacturière bretonne. 

Recommandations