Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Un double langage du Gouvernement à l’encontre des CCI ?

Bretagne économique, le 25.07.2013

Le 28 mai dernier, le Gouvernement et le réseau des CCI signaient un pacte de confiance précisant les actions menées par le réseau pour relancer la croissance et renforcer la compétitivité des entreprises. Le 17 juillet, le Comité Interministériel de Modernisation de l’Action Publique contredit les engagements du Gouvernement inscrits dans ce pacte en opérant une coupe claire dans le budget des CCI : 20 % de la taxe payée directement par les entreprises auprès des CCI seront ponctionnés en 2014 pour être versés au budget de l’Etat.

Cette recette fiscale dédiée spécifiquement au soutien à la création et au développement des PME et PMI pour le conseil, l’innovation, l’internationalisation et la formation est détournée, en plein marasme économique, pour abonder sans visibilité le budget de l’Etat. Ce tour de passe-passe financier ne réduit en rien la pression fiscale sur les entreprises, contrairement à l’affichage du Gouvernement de réduction des dépenses publiques.


Pour Bruno Hug de Larauze et Alain Daher, Présidents des CCI Pays de la Loire et Bretagne, ce double discours est insupportable : « On ne peut pas s’engager sur un pacte de confiance et être méprisé 2 mois après. On ne peut pas demander aux CCI un effort renouvelé pour aider les entreprises à sortir de la crise et leur couper leurs moyens d’actions de manière aussi drastique en reniant ses engagements. Ce double discours est un très mauvais signe adressé aux entreprises et aux entrepreneurs que sont les membres élus des CCI ».


Recommandations