Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Traiteur de Paris (La Guerche de Bretagne - 35) se développe en Asie.

Bretagne économique, le 18.04.2012

« A l’international, le mot Paris est plus vendeur que le mot France, commente Denis Pinault, PDG et fondateur de Traiteur de Paris depuis 15 ans. Si nous sommes en croissance aujourd’hui c’est que la part export de notre CA qui a atteint 36 millions d’euros en 2011, a cru de 48 % et représente le quart de l’activité. Que ce soit à Shanghai ou à Moscou, on exporte d’abord l’art de vivre à la française, on apporte aux chefs le rêve autour du produit. »
Eric Versey, directeur région Oséo (à gauche

De quel produit s’agit-il ? Des miniatures salées et sucrées surgelées haut de gamme accompagnées de solutions culinaires de qualité. Avec un effectif de 400 personnes réparti sur 3 sites (La Guerche de Bretagne, Fécamp et Roanne), Traiteur de Paris vend 45% de sa production auprès des enseignes spécialisées comme Picard et Thiriet ou pour des marques de la grande distribution. L’autre grosse moitié est vendue sous sa propre marque et se développe plus fortement. « L’international c’est coûteux, poursuit le dirigeant, c’est pourquoi nous avons fait appel au prêt pour l’export (PPE) proposé par Oséo et Ubifrance, qui a vocation à financer l’ensemble des dépenses liées à une démarche export. » Depuis peu, ce dispositif s’adresse aussi aux PME de moins de 3 ans et le montant du prêt peut aller jusqu’à 150 000 euros. « Si en Allemagne, nous sommes dans le très bon niveau avec nos produits, en Asie nous sommes dans le luxe. Pour réussir à l’international, il est primordial de miser sur la qualité », souligne Denis Pinault.


Taille du texte

L'évènement

Les mercredi 6 et jeudi 7 septembre, à Quimper, auront lieu les Blue Deiz. Cette académie de la Blue Economy en Cornouaille se tiendra à la CCIMBO, à l’Ecole de Management Bretagne Atlantique (EMBA) et aux Halles de Quimper. Au programme, des conférences, des workshop et des tables rondes, en présence de Gunter Pauli (Fondation Zeri).

Recommandations