Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Passage de témoin imminent chez Anavelec (Sainte-Sève - 29) et des projets plein les cartons.

Bretagne économique, le 19.11.2012

En poste depuis 4 ans au sein de l’entreprise familiale créée par son père, Louis Guillaume Loaëc, en prendra officiellement les commandes le 1er janvier prochain. Ingénieur en informatique, rompu à l’automatisme et l’électrotechnique, diplômé d’un master européen, le jeune dirigeant de 31 ans suit les traces de son père, en véritable Géo Trouvetou, spécialiste de la ventilation pour les élevages de porc. « Depuis mon arrivée, explique-t-il, je me suis consacré à la R&D et ai repris tous les développements menés par mon père depuis 30 ans. Désormais, je vais devoir me dégager du temps pour prendre la direction. »
« Moi, poursuit Michel, je vais imaginer de nouveaux prototypes de ventilation en rajoutant des process et poursuivre mes recherches dans le séchage de digestat issu de la méthanisation. Je crois fort au développement de ce secteur. C’est le moment où jamais de donner un coup d’accélérateur. »

La PME compte déjà 500 clients parmi lesquels 200 porcheries. Avec un CA de 1,85 million d’euros au 31.08.12, en hausse de 20 %, et 18 salariés, Michel Loaëc n’a eu cesse de diversifier ses activités. Aujourd’hui elles se répartissent de la sorte : 55 % relèvent de la vente de process pour la ventilation dans les élevages (qualité d’air sanitaire et économies d’énergie). Les échangeurs thermiques mis au point par Anavelec permettent ainsi de recycler une partie de la chaleur transportée. Autre activité initiée depuis 1994 et représentant 20 % du CA, est la vente de machines à traire et tout le SAV qui en découle. « Chez nous, la notion de service rendu 24h/24 à nos clients est primordiale, en particulier dans les élevages agricoles. Pour y parvenir, notre rayon d’action ne va pas au-delà de 30km ».


Le quart restant tient dans la diversification : conceptions d’arrosage autonomes pour les pépinières, systèmes de séchage pour le bois ou les échalotes, procédés de récupération du biogaz pour fournir de l’électricité ou de la chaleur, systèmes d’économie d’énergie, etc… « On est capable de tout faire, poursuit Michel Loaëc, rien ne nous arrête, on cherche jusqu’à ce qu’on trouve…. »


Recommandations