Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Ouest Croissance rentre au capital de Guyot Environnement (29)

Bretagne économique, le 25.11.2014

Créée en 1983 et implantée à Brest, la société familiale Guyot Environnement est spécialisée dans la collecte, le tri, le recyclage et le traitement des métaux et des déchets. Elle emploie 240 personnes pour un CA de 80 millions d’euros. Pour accompagner sa croissance, elle vient de mettre au point deux process innovants pour la valorisation matière et la fabrication de nouveaux combustibles. Mis en œuvre sur les deux pôles de valorisation de Brest et Morlaix, ces process inédits ont nécessité un investissement global de 10 M€, financé à hauteur de 3M€ par un renforcement en fonds propres. Ouest Croissance. « Cet investissement nous a permis d’embaucher 6 personnes à Brest et 3 à Morlaix. Il nous conforte dans notre volonté de préserver les emplois régionaux et, au-delà, de jouer un rôle moteur dans le développement de l’économie circulaire en Bretagne. Grâce à ces process très compétitifs, nous visons un CA de 100 M€ à horizon 3-4 ans », précise Erwan Guyot. « Et nous venons par ailleurs d’être choisis à l’issue d’un appel d’offres pour rénover et gérer le centre de tri des Châtelets à Ploufragan ».

Objectifs des nouveaux process


1 Apporter une seconde vie aux déchets générés par le traitement des véhicules hors d’usage (VHU) et aux produits métallurgiques, par une valorisation matière et énergie ; le combustible à fort pouvoir calorifique est ainsi fabriqué à partir des résidus de broyage. Objectif : zéro enfouissement pour 200.000 tonnes gérées ;

2. produire un combustible solide de récupération, issu du traitement des déchets industriels banals et des encombrants des collectivités. Objectif : atteindre un taux minimal de 60% de valorisation matière et énergie (contre 15% aujourd’hui). Deux solutions 100% économie circulaire qui apportent une réponse à la problématique du devenir des déchets des industries et des collectivités bretonnes. Ou quand les déchets des uns deviennent, après l’intervention de Guyot Environnement, les matières premières des autres.