Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Les troubles musculo-squelettiques : 1ère maladie professionnelle en Bretagne

Bretagne économique, le 12.06.2009

En Bretagne, 85 % des maladies professionnelles sont dues à des troubles musculo-squelettiques (TMS). Cela représente plus de 700 000 journées de travail perdues par an, et un coût global pour les entreprises de plus de 70 millions d’euros au travers de leur cotisation sociale. Le problème est tel que les entreprises cherchent désormais à améliorer les postes de travail, en travaillant sur leur ergonomie.
Les TMS sont souvent dues à une combinaison de facteurs à risque :
- aspects physiques du travail : travaux répétitifs, positions inconfortables, etc.
- organisation du travail : monotonie, manque d’autonomie, manque de formation, etc.
- facteurs psychosociaux et individuels : stress, faible satisfaction dans le travail, fatigue, etc.

Pour déceler ces facteurs à risque et y remédier, l’ergonomie s’impose. Cette science étudie la relation entre l’homme et son milieu de travail, afin d’améliorer son confort, sa sécurité et son efficacité. Une démarche ergonomique est à la fois participative (elle prend en compte le point de vue de tous les acteurs de l’entreprise), globale (elle intègre tous les risques), et pluridisciplinaire (elle mobilise des techniciens, ergonomes, psychologues du travail, etc.).

Taille du texte

L'évènement

Les mercredi 6 et jeudi 7 septembre, à Quimper, auront lieu les Blue Deiz. Cette académie de la Blue Economy en Cornouaille se tiendra à la CCIMBO, à l’Ecole de Management Bretagne Atlantique (EMBA) et aux Halles de Quimper. Au programme, des conférences, des workshop et des tables rondes, en présence de Gunter Pauli (Fondation Zeri).

Recommandations