Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Les investissements étrangers dans les IAA bretonnes

Bretagne économique, le 07.02.2011

L’Observatoire Régional des Entreprises (ORE) de Bretagne, animé par la CCI de région Bretagne, présente une photographie de la présence étrangère actuelle dans le capital des IAA bretonnes. Il analyse également l’évolution de ces investissements au cours des vingt-cinq dernières années.
En 2010, en Bretagne, 50 établissements et 10 % de l’emploi agroalimentaire dépendent de capitaux étrangers, majoritairement d’origine européenne.
Les investisseurs privilégient les activités alimentation animale, poissons, légumes et viandes. ¾ des emplois agroalimentaires sous dépendance étrangère sont localisés dans le Finistère et le Morbihan. La Belgique, apparue dans l’agroalimentaire breton au milieu des années 80, s’est affirmée en 25 ans jusqu’à devenir depuis 2005, le 1er pays investisseur en Bretagne.

Depuis le début des années 90, le Finistère demeure le département de prédilection des investisseurs étrangers. Les 25 dernières années ont connu un fort développement et une rotation élevée des investissements étrangers dans l’agroalimentaire breton. Malgré ce développement, l’activité agroalimentaire bretonne reste l’activité industrielle la moins dépendante des capitaux étrangers.
_ La lettre de l’Observatoire Régional des Entreprises est accessible gratuitement en téléchargement sur le site internet de la CCI de région Bretagne www.bretagne.cci.fr.




Recommandations