Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Imagina : la start-up va faire de La Roche-Bernard une ville connectée

Julie Menez, le 03.08.2017

Avec leur application universelle, les trois jeunes fondateurs d'Imagina séduisent les organisateurs d'événements, mais aussi les villes, les parcs zoologiques et les musées. Son ambition : glisser Imagina Connect dans toutes les poches de Bretagne et d'ailleurs.

Fanch Galivel

Dans quelques semaines, la ville de La Roche-Bernard sera connectée... C'est-à-dire qu'au gré de leurs déplacements les personnes équipées de l'application Imagina Connect auront accès à des informations personnalisées qui arriveront directement sur leur smartphone. Le but est d'améliorer la visite. "Nous avons installé des balises iBeacon à des endroits stratégiques de la ville. Elles fonctionnent en blutooth, ont une portée de 150 m et une autonomie de cinq ans", explique Steve Cotonnec, l'un des trois fondateurs d'Imagina.

Imagina Connect : un peu partout en Bretagne

Si La Roche-Bernard est la première ville à faire confiance à la start-up vannetaise, Imagina commence à être bien identifiée du côté des organisateurs de salons. Lancée il y a tout juste un an, la société des trois jeunes gens sera, par exemple, pour la seconde fois, proposée durant le Festival des Garennes, ce week-end. En septembre, le premier salon de l'immobilier neuf, à Nantes, va aussi faire appel au trio vannetais. La solution Imagina Connect a aussi été retenue par le fameux rendez-vous des Mille Sabords, le salon du bateau d'occasion du Crouesty, en octobre. Musées et parcs de loisirs font aussi partie des cibles de la start-up.

Une application universelle

L'atout d'Imagina ? Une application universelle qui lui permet de baisser le coût de sa prestation, tout en offrant un contenu entièrement adapté à chacun des événements qui l'utilise. "Pour un salon de deux ou trois jours, avec une centaine de stands, ça peut aller de 1.500 à 2.500 €", indique Steve Cotonnec. Si, à l'issue de l'événement l'organisateur reçoit une synthèse de l'activité des utilisateurs, les données sont anonymisées. Pendant la manifestation, le festivalier ou le visiteur recevra, lui, par contre, un contenu qui pourra être personnalisé. "Un questionnaire non obligatoire est proposé. Grâce à notre solution, le festivalier pourra recevoir des notifications sur les horaires de passage d'un groupe qu'il veut voir. Il pourra aussi se renseigner sur les différentes offres de restauration..." Des usages qui ont convaincu plusieurs organisateurs de festivals bretons avec lesquels la start-up a prévu de travailler l'été prochain... sans pouvoir encore en dire plus !

Hébergée au PIBS de Vannes, accompagnée par le technopôle VIPE et membre de l'incubateur Emergys (incubateur des entreprises bretonnes), Imagina est 100 % Morbihannaise. Fin juin, elle a d'ailleurs reçu le Trophée de l'innovation 56   catégorie "Services", remis par la CCI du Morbihan. Une distinction importante pour la poursuite de l'aventure : "Nous avons 24-25 ans... Nous nous retrouvons face à des entreprises parfois beaucoup plus grandes. Nous avons besoin d'être repérés, labellisés. Rien qu'à la soirée de remise des trophées, nous avons fait de belles rencontres, qui vont aboutir sur des projets." Pour en savoir plus, il faudra rester connecté !

Imagina

 


Taille du texte

L'évènement

Les mercredi 6 et jeudi 7 septembre, à Quimper, auront lieu les Blue Deiz. Cette académie de la Blue Economy en Cornouaille se tiendra à la CCIMBO, à l’Ecole de Management Bretagne Atlantique (EMBA) et aux Halles de Quimper. Au programme, des conférences, des workshop et des tables rondes, en présence de Gunter Pauli (Fondation Zeri).