Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Easy2Deal met et vend les objets d'occasions sur Internet

Christelle Hall, le 10.05.2017

Easy2Deal propose aux particuliers un service de mise en vente sur Internet des objets qui encombrent les logements. L’idée vient d’un Brestois, Ronan Pouliquen, qui lance un concept innovant.

Ronan Pouliquen a créé Easy2Deal
Chall

« En mars dernier, j’ai eu besoin de vendre des objets personnels sur Internet et je me suis rendu compte à quel point cela pouvait être contraignant et fastidieux, entre la rédaction, la prise de vue et la disponibilité qu’il faut avoir pour les potentiels acheteurs. Cela m’a donné l’idée d’en proposer un service. »

Vide-grenier virtuel


Esprit volontaire, Ronan Pouliquen a ainsi lancé Easy2Deal. Un site internet associé à une page Facebook permet aux particuliers de le contacter pour venir estimer les objets à vendre sur des plateformes comme Le Bon Coin, e-Bay, les petites annonces des réseaux sociaux.
« Je fais une estimation sur place ou en cherchant sur Internet. Ensuite j’emporte l’objet pour le mettre en ligne et le vendre. Au bout de deux mois, s’il n’est pas vendu, selon le souhait du client, je le restitue, je casse le prix ou il en fait don à Emmaüs. »
Easy2Deal prend une commission entre 10 à 30 % selon la typologie de l’objet. « Les clients que je rencontre n’ont pas le temps de mettre en ligne ou ne souhaitent pas que des inconnus viennent chez eux. Dans le cadre d’un déménagement, mon service peut être utile et faire gagner du temps. »
Une dizaine de clients ont déjà fait appel à lui. Il attend du renfort de la part d’étudiants dès cet été.

Une fibre entrepreneuriale

Elève en école de commerce à Angers, Ronan Pouliquen suit un parcours en alternance au ministère de la Défense, à la base navale de Brest, en tant qu’acheteur public.
Avant cela, ce jeune homme originaire de Lesneven a passé un IUT à Quimper et bourlingué sept mois en Nouvelle Zélande suivi d’un mois en Asie « pour améliorer mon anglais et apprendre à me débrouiller seul. »
En janvier dernier, il a participé seul à un Hackhaton des ministères de la Défense et de l’Intérieur. « J’y ai rencontré des gens sur place et on a constitué une équipe. Au final, on a remporté un des trois défis, sur la problématique de l’embauche de réservistes par les entreprises. » Une première expérience qui l’a poussé à créer son entreprise.


Taille du texte

L'évènement

Open de l'industrie Bretagne 2017 : réservez votre jeudi 19 octobre

Les industriels bretons ont rendez-vous à Saint-Brieuc, pour cet évènement régional d’envergure dédié à l’industrie manufacturière bretonne.