Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Diversification réussie pour la société Métallurgique de Bretagne (SMB)

Bretagne économique, le 26.08.2014

Installée à Ploufragan (22), la société Métallurgique de Bretagne, SMB, était jusqu’à présent entièrement dédiée à la construction de charpentes métalliques pour les bâtiments et passerelles, des plus simples aux plus complexes. L’entreprise, (90 salariés pour un CA 2013 de 20,5 millions d’euros) souhaite désormais se lancer dans une nouvelle activité, celle des ouvrages portuaires et fluviaux, mais aussi des énergies marines renouvelables. SMB vient ainsi de décrocher son premier contrat avec la réhabilitation du barrage d’Hangest-sur-Somme, situé dans le département de la Somme près d’Amiens. Pour se faire, elle a réalisé en 2012 un investissement de 6 millions d’euros pour la réalisation d’importants travaux de rénovation et d’agrandissement de ses ateliers de Ploufragan.

Cet investissement lui donne aujourd’hui les moyens techniques pour conquérir de nouveaux marchés comme celui des ouvrages portuaires et fluviaux.
Cette nouvelle activité s’inscrit également parfaitement dans la continuité de la spécialité de la société bretonne. En effet, les ouvrages maritimes et fluviaux sont des activités connexes à la construction métallique puisqu’ils sont principalement réalisés en acier.
SMB regarde aussi du côté des énergies marines renouvelables et espère notamment pouvoir capter des contrats liés à l’éolien offshore. « C’est un marché d’avenir car trouver d’autres sources d’énergies renouvelables, comme les énergies marines, devient un enjeu crucial pour notre environnement », précise Dominique Dhier.



SMB vient ainsi de décrocher son premier ouvrage fluvial, en groupement avec l’entreprise Charier GC, avec la réhabilitation du barrage d’Hangest-sur-Somme, situé sur le canal de la Somme. Les travaux concernent principalement la modernisation et l’automatisation du barrage.
La mission de SMB porte sur la réalisation de 2 clapets mobiles, d’un seuil fixe en bois, d’une vanne levante, d’une passerelle de franchissement du barrage et de divers ouvrages de métallerie. L’ensemble des ouvrages sera fabriqué dans les ateliers de SMB. La préparation a déjà commencé depuis fin juin avec l’établissement des documents d’études. Les travaux de génie civil devraient débuter en octobre et feront l’objet de 5 tranches :
• réhabilitation du barrage,
• construction de la passe à poissons,
• construction du quai amont,
• fourniture et mise en place d’une drome,