Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


DCNS conforte sa position en Bretagne

Bretagne économique, le 11.07.2014

Moment fort pour le groupe DCNS qui compte 4 600 collaborateurs en Bretagne, dont 2 800 à Brest Patrick Boissier, le président directeur général du groupe*, a posé la première pierre du siège brestois qui se situera, pour la première fois de son histoire, hors de l’enceinte de l’arsenal. Le nouveau bâtiment recevra 500 collaborateurs en octobre 2015, dans la zone d’activité économique du Froutven, près de Eau du Ponant et du nouveau campus des métiers. « Un bon compromis, selon le Pdg en déplacement à Brest le 11 juillet pour l’événement, car nous serons à 5 minutes de l’aéroport Brest Bretagne, confortant notre position internationale, et non loin de la zone industrielle portuaire qui recevra les activités EMR. »

La récente annonce de la société Ailes Marines de confier à Brest la conception des fondations des éoliennes du parc de Sa int-Brieuc va dans le sens de cette nouvelle implantation. « Le bâtiment va accueillir le direction des informations et l’ingénierie des activités nouvelles que nous développons. » Patrick Boissier a par ailleurs souligné que l’union européenne a choisi de soutenir pour 300 M€ la recherche en énergie thermique des mers, autre corde à l’arc DCNS. « Brest en est l’incubateur, elle a permis le développement de cette activité. 250 ingénieurs vont travailler ici sur ces projets. »
L’ambition du groupe est un chiffre d’affaires à horizon 2020 composé pour un tiers de naval national, un tiers de naval international et d’un tiers d’activité nouvelles autour des énergies. DCNS inaugurera en fin d’année un nouveau bâtiment à Lorient et a engagé un regroupement à Nantes avec le Technocampus océan.