Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Côtes d’Armor : Les Verreries de Bréhat continuent leur ascension dans l’hôtellerie de luxe

Véronique Maignant, le 11.10.2017

Portées par l’hôtellerie de  luxe, les Verreries de Bréhat poursuivent leur conquête de l’international. Après une très bonne année 2016 marquée par un chiffre d’affaire en hausse de 40%, 2017 s’annonce en léger retrait. La  levée de l’embargo sur le Qatar pourrait cependant inverser la tendance.

Créées en 1988, les Verreries  de Bréhat situées sur l’île éponyme au large de Paimpol sont devenues l’un des fleurons français de l’artisanat d’art à travers le monde.
Verreries de Bréhat

Créées en 1988, les Verreries  de Bréhat situées sur l’île éponyme au large de Paimpol sont devenues l’un des fleurons français de l’artisanat d’art à travers le monde. L’entreprise, dirigée par Yves Neumager, décline son savoir-faire sur le marché  de la quincaillerie décorative avec des boutons de porte  et de meuble en verre, mais aussi sur celui des lustres imposants. Pour les réaliser, elle emploie une douzaine de collaborateurs, principalement des artisans verriers. Les Verreries  de Bréhat bénéficient  du statut d’entreprise du patrimoine vivant et réalise 28 à 30% de leur  CA à l’export, principalement en Asie et au Moyen Orient. «Nous travaillons avec un réseau d’une dizaine de  prescripteurs, principalement des architectes et décorateurs d’intérieur parisiens, souligne Yves Neumager.

Installé sur le marché de l’hôtellerie de luxe

Les créations qui sortent de l’atelier ornent les boutiques et hôtels les plus luxueux des cinq continents. En 2016, l’entreprise  a par exemple réalisé des boutons de meuble en décor or pour le Grand hôtel Mariana sur l’île Saipan, des boutons de porte pour un Hôtel Village à Hong Kong  et encore d’autres boutons de meuble colorés pour l’hôtel Four Seasons à Rabat. « Il est essentiel  de comprendre qu’entre la livraison des premiers prototypes et la finalisation du projet hôtelier,  il se passe souvent entre 2 à 3 années. Par contre lorsque la décision est prise, il faut être prêt et aller très vite ».  C’est pourquoi,  si les Verreries de Bréhat ont clôturé l’exercice 2016 avec un CA d’1,1 million d’euros en hausse de 40% versus  2015, à l’heure où nous réalisons cette interview, le chef d’entreprise se veut prudent quant au CA de 2017. « Nous attendons une réponse pour deux  gros projets d’hôtels à Barheïn et au  Qatar.  Tout va dépendre  de la levée ou non de l’embargo. On nous dit que c’est en bonne voie... » En 2016, les Verreries  de Bréhat ont également travaillé pour l’hôtel Le Ritz à Paris.

Un  site Internet marchand bientôt en ligne

La réalisation d’un site Internet marchand pour répondre à la demande d’une clientèle de  particuliers est dans les tuyaux. «  Depuis 2008, nous avions un partenariat avec les magasin Leroy Merlin qui assuraient la vente de nos différentes gammes de produits auprès  des particuliers. Ce marché ne se révélant pas  économiquement très rentable, j’ai pris la décision d’assurer nous nous-mêmes  cette vente B to C via un  nouveau site Internet. Evidemment pour une petite structure  comme la nôtre cela entraîne un certain  nombre de changement en termes d’organisation et de logistique, conclut le dirigeant. L’ouverture de ce site est programmée fin 2017.

 


Taille du texte

L'évènement

360 Possibles à Brest : Inscrivez-vous dès maintenant aux rendez-vous B2B organisés les 15 & 16 novembre 2017

360 Possibles à Brest  :  Inscrivez-vous dès maintenant aux rendez-vous B2B organisés les 15 & 16 novembre 2017

A 360 Possibles, l'Open de l’Innovation est une occasion unique d'accélerer le développement de vos projets et de développer votre réseau ! 

Recommandations