Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Chantiers navals à Brest :bilan positif et perspectives encourageantes pour Damen

Bretagne économique, le 23.05.2014

Repris il y a deux ans par Damen, le chantier de réparation navale de Brest affiche ses ambitions : gagner en compétitivité, en polyvalence, en sécurité et s’inscrire durablement dans le paysage industriel breton, sur le créneau des énergies marines renouvelables. Pour cela, Damen compte sur ses partenaires. Ce vendredi 23 mai, André Hollander, secrétaire général Damen, a fait visiter le méthanier de GDF Suez à Pierrick Massiot, président de la Région, Pierre Maille, président du conseil général et Frank Bellion, président de la CCI Brest, avant de dresser un bilan-perspectives devant la presse.

« Dans ce marché concurrentiel mondial, nous avons formé le personnel en anglais, langue du chantier, nous avons accentué fortement la sécurité et la polyvalence », a souligné André Hollander. Pierrick Massiot a rappelé le positionnement de Damen sur les plateformes offshores des nouveaux champs éoliens marins. Cette déclaration d’intérêt stratégique encourage la Région qui a engagé un plan ambitieux de 220 M€ pour accueillir les opérateurs des énergies marines. La CCI y est pleinement partenaire puisqu’elle « contribue, à hauteur de 27 M€, aux aménagements portuaires, a indiqué Frank Bellion, et qu’elle met en place une nouvelle grue de forte capacité pour un montant de 5 M€. » Les trois partenaires ont également ajouté 4 M€ au plan de pérennisation de la réparation navale 2010-2014 (15M€). Pierrick Massiot s’est dit confiant pour l’avenir en ce qui concerne l’intérêt des donneurs d’ordre internationaux pour Brest tandis que André Hollander s’est dit optimiste, tout en restant vigilant. Le port de Brest rassure !