Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Centrale biogaz de Quimper : l’agroalimentaire comme partenaire

Christelle Hall, le 10.03.2017

Du gaz quimpérois va alimenter l’équivalent annuel de 1 000 foyers et 50 bus Cornouaille ! Et cela grâce aux synergies des entreprises de l’agroalimentaire, des producteurs, de la collectivité et du producteur de gaz « vert » Vol-V.

chall

Annoncée comme la plus grande unité de production de biométhane du grand ouest, ce complexe innovant a été inauguré le 10 mars en présence du ministre de la justice Jean-Jacques Urvoas, ancien député de la première circonscription du Finistère. Tout un symbole à l’heure où la région multiplie les pistes vers plus d’indépendance énergétique dans le cadre de la Cop21 Bretagne à Saint-Malo.

Pour Ludovic Jolivet, maire de Quimper et président de Quimper Bretagne occidentale, cette solution collective conforte la place de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la pêche en Cornouaille, « qui doit inventer la cuisine de demain, garder sa capacité alimentaire à nourrir la population et produire sainement. Nous avons changé de paradigme. »

Biomasse énergétique

Cédric de Saint-Jouan, pdg de Vol-V (Chall)Même écho du côté de la Région Bretagne, laquelle, bien que n’étant pas financeur du projet, a applaudi cette unité qui entre dans son projet de développement de la biomasse énergétique. Les déchets verts et agroalimentaires deviennent aujourd’hui des gisements convoités pour gagner en indépendance énergétique.

Dominique Ramard, conseiller régional délégué à la transition énergétique, a annoncé la création cette année « d’un pôle régional de la biomasse pour réguler et éviter des concurrences sur la sollicitation des gisements ». Dans ce cadre, l’observatoire de la biomasse créé l’an dernier va publier des chiffres à la rentrée.

En vidéo : "1% du gaz consommé en Bretagne sera du Biogaz d'ici la fin de l'année"

La nouvelle unité de production de biogaz par méthanisation est désormais la 24e unité en France qui injecte du biométhane 100% renouvelable, dans le réseau de distribution exploité par GRDF. Elle est née de la proposition de Vol-V Biomasse, entreprise française qui initie, développe, finance, construit et exploite des unités d'injection du biométhane dans le réseau de gaz français. Cédric de Saint-Jouan, son Pdg (en photo ci-contre), a tenu à souligner l’implication des entreprises bretonne dans sa construction, « Coustais, Plancoët, Le Bris, Le Roux Constructions, Tech Inter... 50 % des entreprises sous-traitantes sont bretonnes. »

La contribution des entreprises

L’unité se veut exemplaire en matière de circuit court. Les 30 000 tonnes de matières organiques déposées chaque année dans les digesteurs de la centrale sont alimentés à 50% par les entreprises agroalimentaires : Doux, Bigard, Socopa Viandes, Socabaq, conserveries de poissons de Quimper et Douarnenez. 45% sont issus de neuf exploitations agricoles de Quimper et Saint-Evarzec (élevages bovins, porcins et volailles).

Outre le gaz, la centrale produira un résidu, appelé « digestat ». Ce sont 29 000 tonnes, composées d’éléments minéraux qui seront utilisées comme fertilisant. En effet le digestat produit sera valorisé par épandage dans dix-sept exploitations agricoles de Quimper, Saint-Évarzec et Ergué-Gabéric. Ceci représentera pour les exploitants agricoles partenaires une économie de l’ordre de soixante tonnes d'ammonitrates chimiques par an.

Quelques chiffres sur la méthanisation en Bretagne

  • 60 installations de méthanisation
  • Une vingtaine de projets Vol-V en France, dont 5 en Bretagne : en construction à Châteaulin et Montauban ; autorisée à Pontivy et en instruction à Fougères
  • Centrale biogaz de Quimper :
    • Financement de 9,5 M€, dont l’Ademe (990 000€), Agence de l’eau Loire-Bretagne (492 000€), conseil départemental du Finistère (150 000€).
    • CA attendu : 2M€
    • 4 222 tonnes de CO2 d’économie
    • Cette unité produit entre 30 000 et 36 000 m3 de gaz, ce qui représente deux fois le besoin « en carburant » des bus de Quimper ; elle équivaut à la consommation de gaz de 6 350 personnes, soit près de 10% de la population de la ville de Quimper
    • 3 salariés
    • grdf-centrale-biogaz-quimper_credit_pascal_leopold

Taille du texte

L'évènement

Les mercredi 6 et jeudi 7 septembre, à Quimper, auront lieu les Blue Deiz. Cette académie de la Blue Economy en Cornouaille se tiendra à la CCIMBO, à l’Ecole de Management Bretagne Atlantique (EMBA) et aux Halles de Quimper. Au programme, des conférences, des workshop et des tables rondes, en présence de Gunter Pauli (Fondation Zeri).