Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Cartonnages Gourio (Pommeret - 22) : croissance régulière de 4% et projet d’agrandissement d’ici la fin de l’année.

Bretagne économique, le 11.10.2012

« Nous sommes des ébénistes du carton, souligne Loïc Gourio à la tête de l’entreprise depuis 36 ans. Notre modèle économique repose sur la transformation en petites et moyennes séries de carton ondulé pour emballages, de la caisse américaine aux boîtes découpées imprimées en passant par des présentoirs pour la PLV. Aujourd’hui, avec un CA de 6,1 millions d’euros pour un effectif de 38 personnes, nous sommes devenus l’un des premiers transformateurs de carton ondulé en France. »

La PME travaille pour tous les secteurs d’activité dans un rayon de 150 km car au-delà « ce n’est plus rentable ». Canon Bretagne, Bic Sport, CM Création, Lessonia ou encore Cummins comptent parmi les 600 clients de Cartonnages Gourio, un nombre qui perdure depuis des années. « Il faut prendre nos 100 premiers clients pour faire 80% du CA. Cette diversification est essentielle pour notre pérennité. Le dynamisme des TPE et PME bretonnes nous permet de garder cet objectif. La durée de vie des produits étant de moins en moins longue, il s’en crée plus souvent. Nous réalisons de plus en plus de boîtes marketées nécessitant de nombreuses opérations (découpe, façonnage, impression, flexographie) avec au final des produits à plus forte valeur ajoutée. » La parfaite connaissance du métier et du marché sont aussi des atouts qui permettent à l’entreprise d’envisager l’avenir avec sérénité. « Le prix du carton se stabilise depuis peu aux alentours de 600 euros la tonne. On peut recevoir de 8 à 10 semi de 70 m3 de carton par jour. En juillet nous avons travaillé en heures supplémentaires et les samedis. Je dois dire que depuis 2008, nous n’avons jamais aussi bien travaillé. » Ce bon résultat s’explique aussi par un niveau d’investissement constant : 200 000 euros en moyenne par an. « La valeur de notre parc machines s’élève aujourd’hui à 24 millions d’euros. Tous nos dividendes sont réinvestis dans l’entreprise et notre capital social s’élève à 690 000 euros » Pour faire face à cette constante progression, un nouveau bâtiment de 500 à 600 m² verra le jour fin 2012 début 2013. Ce sera le 5ème depuis le démarrage des Cartonnages Gourio dont l’outil de production se répartit déjà entre 4 bâtiments représentant une surface totale de 6 000 m².


Recommandations