Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Cap Bretagne : les agriculteurs proposent des solutions pour lutter contre les algues vertes

Bretagne économique, le 16.12.2009

Mis au banc des accusés dans le dossier des algues vertes, les agriculteurs bretons réagissent et se fédèrent autour d'un comité pour une agriculture positive (CAP) . Pour la première fois, ils reconnaissent l’enjeu important des marées vertes et avancent des mesures de prévention des fuites d'azote dans l'eau et d’une nouvelle logique territoriale. Ils proposent une solution curative à travers le ramassage des algues directement en mer (au niveau du rideau) et des mesures préventives sur deux zones expérimentales : la lieue de Grèves à Lannion et la Baie de Saint Brieuc, avec plus de surfaces herbagées, la réorganisation parcellaire, des études agronomiques pour préserver les sols et la méthanisation . En tout, une vingtaine d'outils devraient être créés.

Derrière CAP Bretagne, ce sont 5 structures représentatives de l’agriculture en Bretagne qui s’unissent pour mener et défendre des actions concertées.
_ - Chambre Régionale d’Agriculture de Bretagne présidée par Jacques Jaouen
_ -FRSEA Bretagne présidée par Laurent Kerlir
_ -JA Bretagne co-présidé par Sébastien Fesnoux
_ - UGPVB présidé par Michel Bloc’h
_ -Coop de France Ouest présidée par Jean-Marie Gabillaud
_ L’agriculture bretonne est la première force de l’économie régionale, et la Bretagne la première région agricole Française. Une exploitation agricole génère aujourd’hui cinq emplois directs. L’agriculture et l’agroalimentaire en Bretagne représentent 145 000 emplois. Plus globalement, la contribution de l’agriculture à l’économie de la Bretagne, c’est : 30% des emplois, 29% du chiffre d’affaire des entreprises, 34% des exportations. 36% des emplois industriels bretons sont issus de l’activité agroalimentaire régionale(1).
(1) source : Jean Ollivro, géographe – 2008

Recommandations