Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Budget primitif : la Région Bretagne vote 23 % d’augmentation

Christelle Hall, le 13.02.2017

Voté vendredi à la majorité, le budget primitif de la Région Bretagne doit s’adapter à plusieurs facteurs structurants, dont celui de pivot en matière de développement économique. Résumé

Avec une augmentation de 23% par rapport à l’an dernier, le budget régional s’élève, en 2017, à 1,625 milliard d’euros. "C’est le budget d’une nouvelle Région qui marque une étape supplémentaire vers la régionalisation" , indiquait Jean-Yves Le Drian, président.

Entreprises et emploi

La baisse des dotations d’État au budget régional se poursuit : 24 M€ de moins qu’en 2016 (+ 22 M€ en 2016).

Conséquence des transferts de compétences prévus par la loi NOTRe, la part de la fiscalité s’accroît avec le doublement de la CVAE* (Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises) pour atteindre 328,17 M€.

Par ailleurs, pour soutenir la croissance, la Région met en œuvre une stratégie d’investissements qui passent en 2017 à 655,5 M€, soit plus de 40 % des dépenses (+ 27 % versus 2016).
Elle réitère son effort significatif de 20 M€ fait en faveur de la formation des demandeurs d’emploi, dans le prolongement du Plan 500 000 formations pour l’emploi.

Equipements plus nombreux

Depuis le 1er janvier, la Région gère pleinement : la planification en matière de déchets, les 19 ports transférés par les Départements en plus des trois déjà en responsabilité (Brest, Lorient et Saint-Malo), les liaisons maritimes vers les îles, les transports scolaires et interurbains (à compter du mois de septembre).
 Elle est également en position de pivot en matière de développement économique (aides aux entreprises) et de formation (initiale et continue, orientation, insertion et accompagnement vers l’emploi).

Rappelons qu’en février 2016, le conseil régional de Bretagne s’est fixé deux grandes orientations budgétaires :

  • mobiliser un plan pluriannuel d’investissement de 2,6 milliards d’euros,
  • conserver un autofinancement structurel capable d’accompagner ces investissements en réduisant de -0,75% par an ses dépenses de fonctionnement, à périmètre constant.

 

* La cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) est un impôt local créé en France par la loi de finances pour 2010. Elle est un composant, avec la cotisation foncière des entreprises (CFE), de la contribution économique territoriale (CET) qui a remplacé la taxe professionnelle.

 

 


Taille du texte

L'évènement

Open de l'industrie Bretagne 2017 : réservez votre jeudi 19 octobre

Les industriels bretons ont rendez-vous à Saint-Brieuc, pour cet évènement régional d’envergure dédié à l’industrie manufacturière bretonne.