Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Brest : DCNS concentre ses forces EMR sur un même site

Bretagne économique, le 19.01.2016

410 personnes déménagent ce mois de janvier de la base historique de DCNS, au port militaire, à Guipavas, rue de Kerlaurent, à proximité du Campus des métiers et d’Eau du Ponant. Le nouveau bâtiment est dédié aux énergies marines. Une première vague de la direction Energie infrastructures marines (330 salariés) a déjà rejoint le site de Guipavas, début janvier. « Nous y regroupons l’ingénierie et les achats pour plus d’efficacité », explique Dominique Sennedot, directeur de DCNS Brest. « La seconde vague de fin janvier concerne le service financier, soit 70 personnes, qui travaillent au service de l’ensemble du groupe. » Le site de Guipavas devient donc le lieu concentrant toute la matière grise de DCNS en énergie marine.

Sa situation, à proximité du centre- ville, de l’aéroport et du port, permet de gagner en efficacité. « Les énergies marines font partie du plan stratégique de DCNS. A Brest, la partie industrie marine concerne l’éolien flottant et l’énergie thermique des mers, et intègre le futur polder du port de Brest où seront assemblés nos équipements [travaux d’aménagement piloté par le conseil régional de Bretagne jusqu’en 2018, Ndlr] ». DCNS a répondu à l’appel à manifestation d’intérêt du Gouvernement et de l’Ademe en août 2015, sur les énergies renouvelables en mer et les hydroliennes fluviales. La réponse est attendue à l’été 2016.






8 000 m2 de bâtiments aux dernières normes de la démarche HQE accueillent désormais une partie du premier employeur privé de la zone d’emploi de Brest métropole. « Il reste 1 800 personnes sur la base navale, zone de la pointe, souligne Dominique Sennedot, et 600 personnes à l’Ile Longue. » La Marine nationale reste le principal client du groupe international, avec 70 % des commandes.