Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Brest : 25 ans et de nouveaux équipements pour le Chantier du Guip

Julie Menez, le 13.07.2017

En ce week-end de 14 juillet, le port de Brest a des airs de mini Fêtes maritimes. En effet, la Cité du Ponant célèbre les 25 ans de son ambassadrice, la Recouvrance. L'occasion d'un autre anniversaire, celui du Chantier du Guip d'où est sortie la goëlette.

Pour fêter le double anniversaire de La Recouvrance, qu'il a construit, et le sien, le Chantier du Guip, quai Malbert, à Brest, ouvre sa nouvelle nef au public. A partir de ce vendredi 14 juillet et jusqu'à la fin du week-end, le public y découvrira une exposition de photos de la fringante goëlette mais aussi des dessins qui retracent les années de ce chantier d'exception.

Pour Yann Mauffret, dirigeant du Chantier du Guip, "la Recouvrance a été une vraie chance. Et, depuis, le Chantier a bien grandi." En témoigne la nouvelle nef de 400 m², qui porte à près de 1.500 m² la surface qu'occupent les Chantiers du Guip, quai Malbert, à Brest. Dans quelques semaines, ce nouvel espace accueillera son premier bateau, long de 30 m, pour six à huit mois de travaux. Côté effectifs aussi, le Chantier du Guip se porte bien : 25 salariés y travaillent, dont deux femmes charpentières (fait encore rare, qui mérite d'être précisé). "Depuis le début de l'année, j'ai embauché sept personnes", se félicite encore Yann Mauffret. 

Des développements à prévoir

L'effet Recouvrance et Fêtes maritimes ont propulsé l'entreprise brestoise au premier plan de la réparation navale. En 25 ans, une centaine de bateaux sont passés par le Chantier du Guip, "dont au moins un bateau marquant par an". Bateaux de la Marine, yachts ou encore bateaux du patrimoine : l'expertise des Finistériens est reconnue dans le monde et leurs clients sont de toutes les nationalités.

L'activité devrait encore connaître un autre essor : un élévateur à bateaux va être installé au bassin n°5, d'ici 2018 ou 2019. Une décision qui réjouit Yann Mauffret. Il y voit une chance de "vrai développement pour les entreprises de réparation navale". A proximité de cet élévateur, sera construit de quoi abriter de grands bateaux.

Conscients que certains touristes trouvent Brest un peu vide, en dehors des Fêtes maritimes ou d'un week-end comme celui des 25 ans de la Recouvrance, l'entrepreneur brestois rêve d'aménagements permettant d'accueillir quotidiennement les bateaux du patrimoine, nombreux dans la rade de Brest. Un espace, aussi, qui pourrait être un point d'embarquement, favorable au tourisme. Le charpentier marine en est persuadé : "Il y a une réelle identité brestoise qui se construit dans l'économie."

 

Billetterie pour les 25 ans de La Recouvrance, à Brest.


Taille du texte

L'évènement

Les mercredi 6 et jeudi 7 septembre, à Quimper, auront lieu les Blue Deiz. Cette académie de la Blue Economy en Cornouaille se tiendra à la CCIMBO, à l’Ecole de Management Bretagne Atlantique (EMBA) et aux Halles de Quimper. Au programme, des conférences, des workshop et des tables rondes, en présence de Gunter Pauli (Fondation Zeri).