Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Avec +4,5% en 2012, les TIC passent la barre des 46000 emplois en Bretagne

Bretagne économique, le 22.02.2013

La dernière note sur l’Emploi 2012 de la MEITO1 révèle que la croissance de l’emploi dans les TIC a été largement tirée par le secteur informatique. Le dernier trimestre 2012 a vu une forte baisse de l’activité dans ce secteur ayant pour conséquence un ralentissement des recrutements dans les grandes sociétés de service informatique, premières pourvoyeuses d’emploi en région. Les perspectives économiques 2013 font état d’une croissance très faible, voire d’une stagnation du marché TIC en Europe de l’Ouest. Il n’est pas certain que l’emploi se développe en 2013. Si cela se fait, ce développement sera à rechercher comme en 2012 plutôt du côté des petites et moyennes structures spécialisées tandis que le Cloud, les infrastructures, la mobilité et le Big Data porteront la croissance. Cependant, les opportunités sur ces marchés en croissance dépendent de la capacité à trouver et attirer des profils pointus et très spécialisés qui restent rares sur le marché.

L’informatique booste la croissance


La progression régulière constatée au niveau général cache cependant des disparités.


La bonne performance du secteur des TIC s’explique largement par une forte progression de l’emploi dans l’informatique de plus de 8% cette dernière année.


Pour le secteur des Télécoms, les effectifs 2012 peinent à retrouver leur niveau de 2010, après un passage à vide en 2011 (-6,7%). Pour l’Electronique, on constate une quasi stabilité sur les 3 ans avec une fluctuation d’effectifs située entre -1 et +1,5%. Soulignons enfin que le secteur « autres » qui vient en support des trois activités maitresses a suivi, à un niveau plus modeste, la tendance générale.


Pour le secteur des Télécoms, les effectifs 2012 peinent à retrouver leur niveau de 2010, après un passage à vide en 2011 (-6,7%). Pour l’Electronique, on constate une quasi stabilité sur les 3 ans avec une fluctuation d’effectifs située entre -1 et +1,5%. Soulignons enfin que le secteur « autres » qui vient en support des trois activités maitresses a suivi, à un niveau plus modeste, la tendance générale.


L’Ille-et-Vilaine cumule près de 67% des 46000 emplois de la filière, à elle seule. Puis viennent le Finistère avec 15%, les Côtes-d’Armor avec 11% et enfin le Morbihan avec 7% des effectifs régionaux.


Si l’Ille-et-Vilaine et le Morbihan répartissent sectoriellement leurs effectifs de façon assez équilibrée, la prédominance de l’emploi télécom dans les Côtes-d’Armor et de l’électronique dans le Finistère est notable avec des taux dépassant les 50% pour chacun de ces secteurs.


Concernant la part d’ingénieurs dans les départements, ce sont les Côtes-d’Armor, avec plus de 64% des effectifs TIC, qui se positionnent en première place des emplois diplômés, puis viennent l’Ille et Vilaine ainsi que le Finistère à égalité avec 58% et le Morbihan avec près de 47% des effectifs ingénieurs.


La Bretagne à l’image du territoire national.


La Bretagne n’échappe pas à la règle, la majorité des entreprises sont des petites voire des très petites structures. Cela se vérifie également dans le domaine des TIC puisque l’on dénombre plus de 1950 entreprises de moins de 10 employés sur un total de 2300(2), soit près de 84% du parc régional.


Pour autant, si le nombre d’établissements peut paraitre important, l’impact sur l’emploi est limité car ces quelques 2000 entreprises cumulent un effectif total de 4300 personnes, soit moins de 10% de l’effectif total de la filière. Les 90% restant se répartissent entre PME et ETI.



1 La base MEITO recense un peu plus de 1400 établissements de la filière TIC : entreprises, laboratoires, plateformes labellisées. Elle couvre majoritairement le Grand Ouest (Bretagne, Pays de La Loire) et, depuis 2006, s’applique plus spécifiquement à couvrir la région Bretagne.



Taille du texte

L'évènement

Open de l'industrie Bretagne 2017 : réservez votre jeudi 19 octobre

Les industriels bretons ont rendez-vous à Saint-Brieuc, pour cet évènement régional d’envergure dédié à l’industrie manufacturière bretonne. 

Recommandations