Accueil > Actualité > Formation

Formation


Formation : l’école d’ingénieur Epita s’implante à Rennes

Le campus rennais Publication : 12-01-2017

Créée il y a 32 ans, l’EPITA est une école d’ingénieurs de référence pour les passionnés d’informatique. Présente uniquement sur Paris, elle ouvre aujourd’hui ses classes préparatoires dans quatre grandes villes françaises : Lyon,Strasbourg ,Toulouse et Rennes. « Nous avons constaté ces dernières années que de nombreux jeunes bacheliers, bien souvent mineurs, hésitaient devant la perspective de se retrouver seuls à Paris. C’est pour permettre à tous les lycéens qui souhaitent rejoindre notre école des ingénieurs du numérique que nous avons pris la décision d’ouvrir ces nouveaux campus ! Ils délivreront exactement les mêmes enseignements théoriques et pratiques que le campus de Paris et dans le même esprit original et si caractéristique de l’EPITA, souligne Joël Courtois son directeur général. Ainsi 30 places sur le campus de Rennes sont ouvertes aux élèves de Terminale S et la procédure de recrutement sera strictement identique à celle de Paris, à savoir le Concours Advance, intégré à la procédure APB (Admission Post-Bac). L’arrivée de l’EPITA à Rennes, sur le campus du Groupe IONIS aux côtés d’Epitech, signe aussi selon son dirigeant une réelle volonté d’ouvrir des classes dans une région ultra compétitive grâce à la présence du PEC, Pôle d’Excellence Cyber. La capitale bretonne séduit par la richesse de ses monuments emblématiques et la diversité de son patrimoine. Elle offre un cadre de vie estudiantin privilégié. Métropole de la matière grise, avec pour devise « Vivre en intelligence », elle est le premier pôle universitaire du Grand Ouest.
http://www.epita.fr/vie-etudiante-c...

Lire la suite

Taxe d’apprentissage : un simulateur de taxe au service des entreprises bretonnes

Publication : 05-01-2017

Les entreprises sont redevables chaque année de la taxe d’apprentissage qui contribue au financement des formations initiales technologiques et professionnelles. Sa collecte débutera le 2 janvier pour s’achever le 28 février. Toutes les entreprises y sont assujetties, à l’exception de celles ayant embauché un apprenti et dont la masse salariale ne dépasse pas 105 596 €. Cette taxe, au taux de 0.68 %, est calculée sur les rémunérations versées au cours de l’année précédente. Pour s’en acquitter, les employeurs s’adressent à un organisme collecteur. En Bretagne, depuis un an, Depuis un an, la collecte est assurée par un seul collecteur régional toutes branches et une vingtaine de collecteurs nationaux de branche (OPCA). C’est dans ce cadre que les Chambres de Commerce et d’Industrie, les Chambres de Métiers et de l’Artisanat et les Chambres d’Agriculture de Bretagne se sont associées en 2015 pour créer l’Octa Bretagne, l’unique organisme collecteur régional, tous secteurs d’activités confondus. En 2016, 17 500 entreprises bretonnes ont fait le choix de verser leur taxe d’apprentissage à l’Octa Bretagne. Ainsi les fonds collectés qui n’auraient pas été fléchés par les entreprises sont attribués, après examen et validation de la Région Bretagne, en priorité à des établissements de formation en Bretagne. Dès aujourd’hui, toute entreprise bretonne peut, depuis son ordinateur, calculer le montant de sa taxe d’apprentissage via le simulateur créé par l’Octa Bretagne.
www.octabretagne.bzh

Lire la suite

Formation : Brest Business School s’associe au chinois Weidong Cloud Education

Publication : 28-09-2016

Brest Business School, l’école supérieure de commerce de Brest, prend un nouveau départ avec un nouveau partenaire : le groupe Weidong partenaire privilégié de l’Unesco, basé à Qingdao, ville jumelée avec Brest et située dans la province du Shandong, elle-même jumelée avec la Bretagne. Le déploiement du projet sur la période 2016-2020 mobilise 10,7 M€ de fonds propres (7 M€ apportés par Weidong et 3,7 M€ par la CCIM Brest). A moyen terme, ces investissements doivent permettre de multiplier par trois le nombre d’apprenants en France de la grande école (1 500 apprenants répartis sur 3 sites en France - Brest/Vannes/Paris - contre 500 actuellement sur Brest/Vannes). L’implication de la CCIM Brest au sein de l’école restera très forte avec la désignation de trois représentants au sein de l’association ESC Force ouest dont Frank Bellion, président de la CCIM Brest. Le groupe Weidong a déjà développé sa présence en Europe en prenant le contrôle, au mois de janvier 2016, du groupe Demos, un des principaux prestataires français de formation professionnelle. Enfin rappelons que l’école supérieure de commerce de Brest a été créée à Brest en 1962. Au tournant des années 2000, l’école a su répondre aux exigences des habilitations académiques. Toutefois, la nécessité d’être partie prenante d’un ensemble plus vaste a conduit l’école à s’engager, en 2012, dans un projet d’ampleur nationale (France Business School). Fin 2015, l’école, redevenue indépendante, devait redéfinir un nouveau projet stratégique.

Lire la suite

Faculté des Métiers de Rennes : les entreprises recrutent encore en apprentissage comme en alternance !

Publication : 20-09-2016

"La rentrée 2016 se présente dans de bonnes conditions à la Faculté des Métiers. Les effectifs sont satisfaisants par rapport à l’an passé avec une nouvelle progression de 10 %", a souligné Vincent Bobot, directeur du pôle formation CCI Rennes , lors d’un point sur les effectifs de cette rentrée . Malgré ces bons chiffres, 75 offres d’apprentissage ou de professionnalisation restent encore à pourvoir notamment en Cuisine , Service en restaurant, Contrôleur de gestion ou encore Responsable de commerce international. L’autre annonce faite par les responsables de la Faculté des Métiers est l’ouverture prochaine d’une classe élite en cuisine en partenariat avec le centre culinaire contemporain présidé depuis un an par Christian Guyader. Contact : http://www.fac-metiers.fr

Lire la suite

Formation : le master en management de l’ESC Rennes se hisse au 35 ème rang du classement mondial du Financial Time

Publication : 12-09-2016

Derrière la très cotée université suisse de Saint-Gall, qui conserve sa première place, le classement 2016 des masters en management du Financial Times fait la part belle aux écoles françaises et notamment à l’ESC Rennes. Celle-ci intègre le classement mondial du Financial Times 2016 à la 35ème place des 90 meilleurs Masters in Management.La France totalise 24 établissements dans ce classement international.

Lire la suite

Rennes : un 4ème campus pour l’ESC

François Chatel Publication : 08-07-2016

Depuis 10 ans, Rennes School of Business est en plein développement ; l’École a multiplié par trois ses effectifs et doublé parallèlement la surface de ses infrastructures. L’école accueille aujourd’hui plus de 4 000 étudiants dont 50% d’étrangers, attirés par des programmes internationaux. Pour accompagner l’augmentation des effectifs prévue dans les cinq prochaines, Rennes School of Business prend possession d’un 4ème bâtiment. Situé sur le même site que les bâtiments actuels (Campus 1, 2 et 3), le campus 4 offre 4 000 m²supplémentaires entièrement dédiés aux activités pédagogiques Ce nouveau campus , dans lequel seront installés notamment des espaces de co-working, des amphi et des salles de cours, bénéficiera de dernières innovations digitales mises en place par l’école. Pour le nouveau Président de l’école François Châtel, « ce nouveau bâtiment réflète l’attractivité de Rennes School of Business porté par sa triple accréditation Equis, AACSB et AMBA qui atteste d’une qualité reconnue à l’échelle internationale. »

Lire la suite

Bretagne Entreprise Apprenante : un consortium entre les chambres consulaires voit le jour

De G à , Jacques Jaouen, Pdt Chambre régionale d'Agriculture - Jean-François Garrec, Pdt CCI Bretagne, Ange Brière, Pdt Chambre des Métiers et Artisanat Publication : 16-06-2016

Bretagne Entreprise Apprenante (BEA) est un projet de formation novateur destiné à aider les entreprises et notamment leur service RH à faire monter en compétences les équipes et collaborateurs pour répondre aux enjeux que représentent la transition énergétique, écologique et numérique dans leur activité. Conçu par les équipes des chambres consulaire de Bretagne (CCI, Chambre des Métiers et Chambre d’Agriculture) et l’Université de Rennes 1, ce projet régional d’envergure, d’une durée de 42 mois vient de faire l’objet de la signature d’un accord de consortium entre les présidents des 3 organismes consulaires pour officialiser ce travail collaboratif et être prêt pour le 13 juillet, date de clotûre de l’appel à projet lancé par la Caisse des dépôts dans le cadre du programme d’investissement d’avenir. S’il est retenu, BEA démarrera en 2017 par une première phase consistant à établir une méthode d’apprentissage individuelle et collective reposant moins sur des contenus préétablis que sur l’appréhension des caractéristiques des activités telles qu’elles sont conduites aujourd’hui dans l’entreprise et construire les changements qu’elles appellent. Ensuite, il s’agira d’expérimenter et tester cette nouvelle démarche au sein de 15 démonstrateurs répartis en Bretagne, entreprises et organismes de formation. Un tel projet répond à une véritable attente des entreprises, qui face à l’arrivée des nouveaux usages numériques et de nouveaux entrants voient leur modèle économique remis en cause et ne trouvent pas de solutions en interne pour s’adapter.

Lire la suite

Formation : Plus de 10 % des apprentis Français bénéficiant d’Erasmus+ sont bretons

de g à d : S. Thierry, S. Péron, A. Sauvanet, P. Pouliquen Publication : 31-05-2016

Aide à la recherche de partenariats à l’étranger (centres de formation et entreprises d’accueil) , formation de référents mobilité, soutien administratif... Les Régions, organisations professionnelles et CFA ont tout intérêt à s’appuyer sur des dispositifs d’envergure comme ERASMUS+. En Bretagne, l’environnement est particulièrement favorable à ces mobilités : plus de 10 % des apprentis français bénéficiaires du programme européen sont bretons (553 apprentis et accompagnateurs en 2015). Depuis hier, dans le cadre des Assises territoriales Assises territoriales de la mobilité dans l’apprentissage, organisées à Rennes par l’agence française ERASMUS+, des jeunes, ex apprentis à l’Ifac de Brest témoignent de leur expérience : après leur Bac pro charcutier-boucher-traiteur, ils ont travaillé six mois au marché central de Florence (Italie), via ERASMUS+. Ils ont désormais en projet d’ouvrir dans quelques années une boucherie franco-italienne quelque part en Bretagne. Parallèlement, la Faculté des métiers de Rennes accueillaient 8 apprentis allemands de Munich, pour un stage de 15 jours en maintenance automobile dans des garages de Rennes et des environs. Chef de fil en matière d’apprentissage, la Région , Indépendamment d’ERASMUS+, a renforcé en 2014 son soutien financier à la mobilité collective des apprentis en CAP ou Bac pro, à condition que ces séjours aient un objectif professionnel ((40 €/jour/apprenti, plafonné à 400 €). Chaque année, elle consacre 350 000 € à ce dispositif qui permet à quelque 900 jeunes de partir, soit 5 % des apprentis bretons.Pour les apprentis du supérieur, il existe une bourse « Jeunes à l’international » de 150 €/ mois pour des stages professionnels individuels à l’étranger. Une vingtaine de CFA s’impliquent dans cette démarche à l’international, soit la moitié des centres de formation.

Lire la suite

Bâtiment : de Brest le Cesi lance une formation inédite de chef de chantier

De G à D : Hugues Vanel, président de la fédération du bâtiment de Bretagne, Frank Bellion, président CCI Brest, Evelyne Lucas, présidente du directoire de Raub, Vincent Cohas, directeur général du groupe Cesi Publication : 30-03-2016

Le Cesi (25 écoles d’ingénieurs en France) lance une formation diplômante en alternance de chef de chantier en Bretagne, à Brest, qui répond aux besoins du secteur du bâtiment en pleine « révolution ». « La maquette numérique en 3D est en train de révolutionne le travail de nos encadrants, explique Hugues Vanel, président de la fédération du bâtiment de Bretagne. Le Business industrial model, Bim, fait évoluer nos méthodes de conception de notre secteur, tout comme cela a modifié les méthodes de la construction navale par exemple. » D’où un besoin croissant de compétences nouvelles en management dans le bâtiment, qui représente, en Bretagne 20 000 entreprises et 56 000 salariés.

Lire la suite

Semaine de l’Industrie : à Brest, Thales ouvre ses portes aux enseignants

Publication : 17-03-2016

Dans le cadre de la 6e édition nationale de la « Semaine de l’Industrie », qui se déroule du 14 au 20 mars 2016. Le site de Thales à Brest a accueilli, des enseignants et professionnels de l’orientation, de la formation et de l’insertion pour les sensibiliser aux métiers de l’industrie et aux possibilités ouvertes aux jeunes, notamment dans le domaine des hautes technologies. Au cours de la visite pilotée par le Groupe des Fédérations Industrielles de Bretagne, les uns et les autres ont découvert un échantillon des activités du site sur le terrain et échangé avec des collaborateurs sur leur formation, leur métier et leur parcours professionnel. Thales a souhaité associer à cette opération deux PME partenaires, NHE Aéro Trading et Florian Madec Composites, qui ont aussi présenté leurs activités, leurs métiers et la nature de leur relation avec le site de Thales à Brest. Celui-ci est implanté à Brest depuis 1963 autour de trois activités : les activités de systèmes aéroportés et de surface, les activités de lutte sous-marine et les activités de systèmes d’informations critiques & cybersécurité. Avec plus de 1 600 collaborateurs à Brest, Thales est le premier industriel local en termes de R&D et compte plus de 1 000 Ingénieurs.

Lire la suite

APM Rennes : Et si votre entreprise devenait le "Uber" de votre métier ? avec Oussama Ammar

Publication : 16-03-2016

A l’invitation de l’APM ( Association pour le progrès du management), une centaine de chefs d’entreprise venus de tout l’Ouest s’était donné rendez-vous au château d’Apigné près de Rennes pour écouter Oussama Ammar. Cofondateur de la société d’investissement TheFamily, il intervenait sur le thème : « Et si votre entreprise devenait le "Uber" de votre métier ? »En préambule voici en résumé ce qu’il a livré : « La France a toujours été un pays de révolution mais pas de radicalité. Or dans l’économie numérique, l’information est fluide, sa lecture est froide, fragmentée et sans distance. Par conséquent, les messages les plus lus sont ceux qui sont les plus clivants et les plus simples, il faut savoir faire abstraction de son jugement moral...Kim Kardashian l’a parfaitement compris ! Internet instaure une sorte de tyrannie populiste avec ses bons et ses mauvais côtés. Vous n’êtes plus jugés sur ce que vous êtes mais sur ce que vous dîtes. Nous rentrons dans l’ère communautariste individualiste : quel que soit votre hobbie, vous trouverez toujours quelqu’un sur Internet pour le partager . » Du haut de ses 28 ans, Oussama Ammar décrypte les business models qui se transforment. Il emmène les entrepreneurs à faire des choses qu’ils n’osent pas faire en les éclairant sur les tendances actuelles afin de reformuler leur intuition et de la placer dans une vision globale. Non ... les start-ups ne sont pas un phénomène de mode, la valorisation de Uber n’est pas l’effet d’une bulle, tout métier est "Uber-isable". Et le B2B ? Mais c’est encore plus vrai en B2B !

Lire la suite

E-commerce : le tour de France de 4 entreprises bretonnes

Publication : 03-03-2016

Quatre entreprises bretonnes, Digitaleo, Mediaveille, Ubiflow et ShopApplication s’associent pour bâtir une tournée nationale d’évangélisation du numérique auprès du monde du commerce (TPE, Pme, Enseignes) « Nous ciblons plusieurs grandes villes françaises, avec à chaque fois un évènement sur 2 jours dans le cœur commercial de ces villes. Par nos expertises digitales et complémentaires nous souhaitons apporter des solutions simples et accessibles à tous les commerçants », expliquent d’une même voix les dirigeants à l’origine de la « Tournée des commerces ».
1ère étape : le 17 mars à Toulouse
Information et inscription sur : http://www.la-tournee-des-commerces...

Lire la suite

Emploi : prime d’embauche de 500 euros/trimestre réservée aux PME de -250 salariés

Publication : 23-02-2016

Depuis le 18 janvier et jusqu’au 31 décembre 2016, les embauches réalisées par les entreprises de moins de 250 salariés bénéficient d’une prime trimestrielle de 500 € durant les 2 premières années du contrat, soit 4 000 € au total. Cette aide initiée par le gouvernement s’adresse aux PME qui embauchent un salarié payé jusqu’à 1,3 fois le Smic, quels que soient leurs statuts (SA, associations, groupements d’employeurs…). Elle concerne les CDI, CDD de 6 mois et plus, la transformation d’un CDD en CDI, le contrat de professionnalisation d’une durée supérieure ou égale à 6 mois. La prime est versée à l’échéance de chaque période trimestrielle, à raison de 500 € par trimestre. Pour les contrats qui durent au moins deux ans, l’aide financière atteindra donc 4 000 €. Cette prime est cumulable avec les autres dispositifs existants . N°d’appel mis en place par le gouvernement : 09.70.81.82.10

Lire la suite

Ille-et-Vilaine : Rebond 35, à l’écoute des chefs d’entreprise en situation de burn-out

Publication : 11-02-2016

Présidée par Denis Pinault par ailleurs PDG de Traiteur de Paris (35), l’association basée à Rennes rassemble, à ce jour, une vingtaine de membres actifs. Elle tente de pallier la détresse des dirigeants, plus communément appelée burn-out. Les membres de l’association accueillent, écoutent et échangent avec les chefs d’entreprises, puis les orientent vers les professionnels de santé lorsque la situation l’exige. Rebond 35 peut également prendre en charge le coup financier de cet accompagnement, et s’engage à ne divulguer aucune information sur l’identité du demandeur et sur la santé de son entreprise. Denis PINAULT précise : « Parler avec des confrères, les accompagner, permet souvent de prendre du recul et de dédramatiser une situation, même délicate, et d’éviter le pire. » Neuf personnes sont déjà suivies par l’association. Elle fonctionne grâce aux dons, et chacun peut y contribuer, soit par une participation financière, soit par une présence active en son sein. Un accueil téléphonique d’urgence est assuré par les dirigeants d’entreprises adhérents, en toute confidentialité.
Association REBOND 35 - Numéro d’urgence : 06 68 50 36 32- Email : contact rebond35.org

Lire la suite

Rennes : mis en place du programme « prof en entreprise » , des stages pour découvrir la réalité de l’entreprise

Publication : 20-01-2016

Après trois années d’existence en Ile-de-France, la Fondation Croissance Responsable lance la première session de son programme « Prof en entreprise » le mercredi 20 janvier, en lien avec le rectorat de Rennes. A partir de cette date, des stages « découverte » de 3 jours sont proposés aux enseignants de collège, lycée de l’enseignement général et technologique, ainsi qu’aux conseillers d’orientation. Pour cette première session, une vingtaine d’entreprises de la région participent à l’action de la Fondation Croissance Responsable, parmi lesquelles : Canon, Babilou, Axa, Atos, Bergerat Monnoyeur, BFL, BNP Paribas, CGI, Delta Dore, Forstaff, Kermarrec, Lysadis, Micropole, O2, Open, Paprec, Sagem, Somaintel Aveo, Technicolor, Telsi, Toshiba.
Les entrepreneurs intéressés pour participer à cette action peuvent s’inscrire : www.croissance-responsable.f...

Lire la suite

15 actualités - Pages : 1 | 2 | 3 |>


le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits