Accueil > Actualité > Developpement > TazTag (Bruz – 35) vise (...)

 


TazTag (Bruz – 35) vise une croissance de plus 100% en 2013, essentiellement à l’international

Publication : 17-04-2013

Créée à Bruz par Eric Fouchard en août 2008, la société TazTag, spécialisée dans la création d’appareils mobiles sécurisés fondés sur des technologies « sans contact » et d’authentification biométrique, a réalisé en 2012 un CA de 3 millions d’euros, en croissance par rapport à 2011. Après sa tablette androïde, elle lance un Smartphone hyper sécurisé.

« Depuis la création de TazTag, on était dans une phase de recherche et développement. C’est maintenant que l’on commence à déployer nos produits » souligne Ismaïl Sabry, responsable de la cellule R&D. « Le buzz de juin 2012, c’est une tablette androïde 7 pouces pour les besoins du marché de la sécurité, de la santé ou de l’identité. » S’adressant à des sociétés développeuses d’applications métiers pour des marchés spécifiques, TazTag réalise dans ses locaux de Bruz le prototypage et le développement logiciel de ses produits. « On concentre toute notre énergie sur l’international. On a déjà déployé des projets en Afrique et en Inde où la tablette est utilisée pour le recensement de la population. On travaille avec une société en Espagne qui développe des applications pour la police en Amérique Latine. » TazTag comptabilise plusieurs milliers de ventes de TazPad et développe aujourd’hui de nouveaux projets. « On passe par des marchés sur lesquels il y a un besoin immédiat et concret. » Avec pour principal objectif le grand public, l’entreprise va sortir au printemps un téléphone répondant aux mêmes fonctionnalités de sécurité que la tablette. « En parallèle à ça, on a une technologie que l’on a mis au point avec un partenaire qui s’appelle Natural Security. » Le projet vise à faire gagner aux magasins, temps et sécurité au moment du paiement. « On a inventé un objet qui a le format d’un porte-clés que vous mettez dans votre poche. Cette solution dans la version 1 est aujourd’hui expérimentée à Lille et Angoulême et est en déploiement sur un campus à San José avec Discover. » La société qui emploie actuellement 25 personnes, essentiellement des ingénieurs en développement logiciel et matériel prévoit d’ores et déjà de se développer. « Aujourd’hui en 2013, on a un plan de recrutement de 10 personnes. On va renforcer notre équipe support, on va renforcer aussi notre équipe R&D par des ingénieurs et pour la partie commercialeOn a besoin de développer l’équipe commerciale sur d’autres continents avec une présence physique. » L’entreprise a d’ailleurs ouvert un bureau de business développement aux Etats-Unis l’été dernier et est en train de réaliser une levée de fonds auprès d’investisseurs américains, visant pour 2013, une croissance de plus de 100%.

 

Bretagne Économique - n°220 Avril 2013



Autres Actualités

West Web Valley entre au capital d’Energiency (35)

West Web Valley a annoncé avoir intègré Energiency dans son programme d’accélération de startups, avec une prise de participation au capital de la société. Lancée en 2013 à Rennes par Arnaud Legrand, (...)

En savoir plus

Agence économique de Bretagne : 14 chefs d’entreprise à la manœuvre

Nouvelle étape pour Bretagne Développement innovation (BDI), l’agence économique pilotée par la Région Bretagne : elle est désormais présidée par Hugues Meili, PDG de Niji (Rennes). « Je le connais (...)

En savoir plus

Biotechnologies : la Bretagne renforce sa 3ème position grâce à 6 nouvelles (...)

33 entreprises biotechnologiques régionales répondent aux critères de Biotech Finances cette année et figurent ainsi sur la BioMap, cartographie destinée aux bio-décideurs internationaux. - soit plus (...)

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits