Accueil > Actualité > Developpement > Redémarrée en 2005 par quelques

 


Redémarrée en 2005 par quelques salariés, l’activité de Fora France (La Mézière - 35) a bondi de 80% entre 2010 et 2012.

Publication : 04-10-2012
Jean-Luc Pottier président et Guy Guennec, directeur général.

Le CA a atteint en mars 2012, 3,9 millions d’euros pour un effectif de 16 personnes. « La PME est présente sur le marché de l’eau depuis plus de 30 ans, explique Guy Guennec, directeur général et actionnaire avec Jean-Luc Pottier, lui-même, Président. Nous concevons et réalisons des installations de traitement d’eau, principalement pour les industriels mais aussi les collectivités en France. 70 % de nos clients travaillent dans l’agroalimentaire. Danone, Cecab, Lactalis mais aussi Coca-Cola sont quelques-unes des entreprises que nous accompagnons aussi à l’étranger, en Tunisie, au Kazakhstan, en Serbie, en Hongrie et en Egypte. Dans ces pays, la réglementation évolue fortement depuis 2 à 3 ans et nous les aidons à se mettre en conformité. Cet accompagnement à l’export représente 30% du CA. Sans lui, nous aurions sans-doute souffert du ralentissement économique en France. Nous travaillons sur tout le cycle de l’eau, depuis l’eau potable (60% de l’activité) jusqu’à l’eau résiduaire (40% de l’activité) en passant par l’eau de process, pour les activités d’embouteillage, de la cosmétique (eau pure), de la pharmacie et bien sûr l’agro-alimentaire. Dans ce cas, la qualité répond à des critères bien précis et nous leur proposons une filière de traitement adaptée à leurs besoins. »

En Bretagne, une dizaine de PME travaille sur ce créneau. Si jusqu’ici, l’offre de Fora France ne comprenait que la conception/travaux et l’assistance technique, aujourd’hui ses dirigeants souhaitent « également développer la partie maintenance et doubler son volume qui ne pèse que 500 000 euros. Dans les 3 ans à venir, nous visons 30% de CA supplémentaire. » Cet objectif de croissance ne pourra être atteint que si la PME trouve les compétences et notamment des techniciens en génie mécanique, électro technique ou mécanique industrielle, à même de pouvoir se déplacer à l’étranger. « La maîtrise de l’anglais dans nos métiers de niche est devenue indispensable. Dans les pays émergents, nous employons, à la demande de nos clients, du personnel local que nous encadrons. » Chez Fora France aujourd’hui, la difficulté n’est pas de trouver des clients, « nous ne faisons aucune démarche proactive depuis 2 ans », mais des techniciens compétents.



Autres Actualités

Côtes d’Armor : Distinction pour Ubister, désormais partenaire européen du (...)

Basée à Rostrenen (22), Ubister a été fondée en 2010 par Pierre Gueguen et Nathalie Sarrey. Elle vient de recevoir par SAP, leader mondial sur le marché du cloud computing, le titre de « Partenaire (...)

En savoir plus

Formation : l’école d’ingénieur Epita s’implante à Rennes

Créée il y a 32 ans, l’EPITA est une école d’ingénieurs de référence pour les passionnés d’informatique. Présente uniquement sur Paris, elle ouvre aujourd’hui ses classes préparatoires dans quatre (...)

En savoir plus

SNCF : Guillaume Pépy à Rennes les 19 et 20 janvier

Guillaume PEPY poursuit sa grande tournée des nouvelles régions et sera présent à Rennes les 19 et 20 janvier 2017. L’occasion pour le patron de la SNCF de rappeler et de valoriser le rôle que joue (...)

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits