Accueil > Actualité > Developpement > Germicopa (Quimper-29) (...)

 


Germicopa (Quimper-29) investit 4 millions d’euros dans son site de stockage et de conditionnement, inauguré en juin dernier

Publication : 28-07-2011

Enjeu pour le « créateur de variétés de pomme de terre » : « améliorer la qualité du produit avec un outil plus sûr et afficher davantage de réactivité, pour les petites comme les grosses expéditions », explique Eric Bonnel, directeur R&D de cette entreprise qui emploie 80 personnes essentiellement réparties entre Quimper et Landivisiau où se trouve son site de production.

Avec un CA stable de 45 millions d’euros, Germicopa produit une quarantaine de variétés de pomme de terre « dont une dizaine représente réellement pour nous un enjeu économique. Autrement dit, il y a du déchet. Nous nous plaçons sur un marché communautaire… avec 1 500 variétés sur catalogue ! » De quoi ne pas rester inactif. Après 700 000 euros investis il y a deux ans dans sa station de recherche de Châteauneuf-du-Faou, Germicopa entend aujourd’hui faire mieux connaître l’Amandine, variété qui devrait relayer le succès de la célèbre Charlotte. « L’Amandine est stabilisée depuis 4 à 5 ans. Mais il faut la « booster » car nous ne sommes pas les seuls sur les marchés. Cela passera par le marketing et la communication. » Autre axe de développement pour l’entreprise : le développement de variétés sous licence pour les territoires étrangers. De fait, l’entreprise réalise plus de 50 % de ses résultats en Europe, l’autre moitié se répartissant entre l’Afrique du Nord, le bassin méditerranéen, l’Indonésie… « Il y a 20 ans, le marché était national. Aujourd’hui, il est mondial. Il nous faut donc nous développer sur des territoires, mais attention à ne pas se faire spolier la propriété intellectuelle ! » D’où cette démarche, notamment engagée en Amérique du Nord : « en fait, c’est notre collaboration avec McCain Foods, au Canada, pour qui on a produit une variété de pomme de terre pour leurs frites, qui nous a mis le pied à l’étrier pour les USA. On trouve un partenaire sur place en vue de développer avec lui telle ou telle variété. Tests et conditions sur place, marketing… cela nécessite des ajustements et des observations bien sûr, mais c’est le moyen de pousser le développement de variétés. » Démarche engagée aux USA à même de se répéter en Amérique du Sud, en Russie…
Contact : 02 98 10 01 03



Autres Actualités

French tech Brest + : Ouest startups recrute sa 3e promotion

La French Tech Brest + lance sa 3e édition de la Ouest startups. Les candidats ont jusqu’au 17 février pour déposer leur projet.

En savoir plus

Rennes : nouvelles opérations immobilières pour Kermarrec entreprise

Avec 110 collaborateurs et 19 agences (succursales et franchise) sur Rennes et sa périphérie, Vitré, Vannes, Brest et Nantes, l’entreprise Kermarrec vient d’installer la société Parker sur 3300 m2 à (...)

En savoir plus

Finistère : Hemarina reçoit le trophée CCI France International

Franck Zal, fondateur et directeur général de Hemarina (Roscoff, 29) a reçu le trophée CCI France International. Ce trophée valorise une réussite française à l’export parmi celles distinguées par les (...)

En savoir plus

le dernier numéro

Découvrez vite le dernier numéro !!

JPEG - 215.1 ko

Le palmarès des entreprises bretonnes

Découvrez la 28 ème édition du Palmarès des entreprises bretonnes : hors-série-Edition 2016/2017

Hors-Série

Les entreprises bretonnes à la conquête de l’international


Portraits